Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Face à l’inflation, Michel-Edouard Leclerc a une bonne nouvelle à vous annoncer !

Publié par Céline le 01 Avr 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les temps sont de plus en plus durs et malheureusement l’addition sur le ticket de caisse ne finit plus de grimper ! Il faut dire que depuis quelques mois, tout augmente ! Qu’il s’agisse des pâtes comme les fruits ou bien encore de la viande ou encore la baguette. Sans parler des emballages et du coût des transports, avec un carburant au plus haut…

Mais face à ces mauvaises nouvelles, Michel-Edouard Leclerc est plus sûr de lui que jamais : il réussira mieux que personne à donner aux Français du pouvoir d’achat.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
Face à l'inflation, Michel-Edouard Leclerc a une bonne nouvelle a vous annoncer !

RMC

Michel-Edouard Leclerc a une bonne nouvelle à vous annoncer !

Présent au micro de RMC ce jeudi 31 mars, Michel-Edouard Leclerc s’est voulu rassurant face à l’inflation actuelle des prix. Pour lui, le retour de l’inflation permet de remettre au gout du jour les négociations au centre de la relation industrie-commerce. Il affirme, qu’avec ses équipes, ils ont pu ainsi trouver des solutions afin de modérer cette inflation. Notamment, comme il l’explique, en la lissant avec des contrats à long terme ou bien encore en la diluant sur des gammes beaucoup plus larges.

Même s’il existe une certaine forme de frustration chez les fournisseurs, Michel-Edouard Leclerc assure que la majorité a bien compris qu’elle ne pouvait pas tout faire passer en une fois. Il cite, pour exemple, la hausse trop rapide du prix des pâtes entre novembre et décembre. À ce moment-là, tout le monde s’est rapidement aperçu que le marché s’était planté. Idem en ce qui concerne le marché du bio, œufs et lait.

Une inflation moindre en France que dans les pays Européens ?

Toujours est-il que Michel-Edouard Leclerc est sûr d’une chose, finalement l’inflation en France sera inférieure à la moyenne européenne. Non seulement la négociation sera bénéfique, mais il prévoit, par ailleurs, de re-sculpter leur offre et ainsi amortir le choc.

Leur volonté : remettre, par exemple, plus de premiers prix sur les drives et également dans les rayons. Et étant donné que les grandes marques vont considérablement augmenter, Michel-Edouard Leclerc assure qu’avec leur marque de distributeur « Marque Repère », qui fête d’ailleurs ses 25 ans cette année, il va être en mesure de rassurer les consommateurs et de leur offrir ainsi du pouvoir d’achat.

0