Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Un trésor du XVIIIe siècle retrouvé dans une foire en banlieue parisienne

Publié par Celine Spectra le 24 Mar 2023 à 18:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Une incroyable découverte a été faite lors de la 103e édition de la Foire de Chatou. Évenement qui avait lieu à l’automne dernier.

La suite après cette publicité

En effet, une superbe commode du XVIIIe siècle a été retrouvée par un expert mandaté par le SNCAO-GA, le Syndicat National des Antiquités, Brocantes et Galeries d’Art, la veille de l’ouverture du salon.

>> À lire aussi : Manger de l’argile, la nouvelle tendance TikTok pourrait s’avérer dangereuse

Une superbe commode du XVIIIe siècle découverte la veille du Salon

La suite après cette publicité

Pierre Bourgeois, l’expert, explique avoir repéré la commode Louis XVI typiquement parisienne, au fond d’un stand. En y regardant de plus près, il a ainsi découvert plusieurs éléments.

Dont des dates et un « F » couronné marqué au fer chaud. Ne laissant ainsi guère de doute sur l’origine du meuble pour un spécialiste.

Il s’agit là d’une pièce signée par le célèbre ébéniste Charles-Bernard Provost, qui a d’ailleurs réservé une autre surprise sous la forme d’un cachet officiel portant les initiales JME au dos.

La suite après cette publicité

Une inscription qui signifie « juré-maître-ébéniste », et qui indique ainsi, vous l’aurez compris, que la pièce a été réalisée par un maître ébéniste.

>> À lire aussi : Porc-épic en fuite, cercueil vendu lors d’une brocante : découvrez les 10 faits divers insolites de la semaine

Foire de Chatou une superbe commode du XVIIIe siècle du château de Fontainebleau a été découverte

Pexels

Le Château de Fontainebleau a décidé d’acquérir la pièce

La suite après cette publicité

Charles-Bernard Provost était un menuisier et ébéniste qualifié qui obtint le grade de maître le 2 novembre 1737. Il passa plus de quarante-cinq ans à exercer son métier dans le quartier Saint-Antoine à Paris.

D’abord au passage de la Boule-Blanche et plus tard la rue des Barres. Malgré le passage du temps, son travail reste un témoignage de son talent exceptionnel.

L’information est rapidement relayée au Conservateur en chef du château de Fontainebleau, qui arrivera très vite sur les lieux.

La suite après cette publicité

Finalement, l’Établissement Public du Château de Fontainebleau a décidé d’acheter la pièce à un prix secret. Le vendeur a, quant à lui, indiqué qu’il avait acquis le meuble lors de la vente d’un ensemble de meubles d’appartement. Une bien belle pioche.

>> À lire aussi : Égypte : cet objet vieux de 2.700 ans vient d’être officiellement rendu par les États-Unis !