Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Vérifiez bien vos factures d’électricité et de gaz… elles pourraient contenir de grosses erreurs !

Publié par Manon CAPELLE le 17 Juin 2020 à 18:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le rapport du Médiateur de l’énergie a été publié ce mardi 16 juin. Il recense le nombre de litiges qui sont en importante hausse. Aussi, les plaintes concernant la consommation facturée représentent un litige sur deux.

La suite après cette publicité
gaz électricité fournisseurs litiges

>>> À lire aussi : Un ménage touche 3.750 euros par mois d’argent public

Les fournisseurs d’énergie et de gaz ont coeur de litiges avec les particuliers

La suite après cette vidéo

Le Médiateur de l’énergie est un organisme qui aide à résoudre les problèmes entre les particuliers et les professionnels du secteur. Ce dernier est plus en plus sollicité pour des litiges. En 2019, 22 807 signalements ont été enregistrés, indique Olivier Challan Belval, un médiateur.

La suite après cette publicité

C’est un record depuis la création de cet organisme, qui révèle qu’il s’agit d’une hausse de 35% par an. Frédérique Feriaud, directrice générale des services, indique : « Ce record est préoccupant car, désormais, nous arrivons à la saturation de nos services. »

Selon le médiateur, l’un des principaux facteurs de cette hausse est le renforcement de la concurrence désormais disponible sur le marché, avec les nombreux fournisseurs de gaz et d’énergie.

>>> À lire aussi : Assurance auto : les prix explosent dans ces villes !

La suite après cette publicité

Quels sont les principaux litiges?

Le principal litige recensé par le médiateur est celui concernant la consommation facturée (46%). Aussi, les montants des factures peuvent être source de litiges entre le particulier et son fournisseur. Cela représente 11% des litiges enregistrés en 2019.

Ensuite, il y a les litiges concernant le paiement (8%), les tarifs prescrits (8%), les raccordements (8%), la qualité des fournitures (5%), les délais contractuels (4%) ainsi que les pratiques commerciales (3%).

La suite après cette publicité

Le fournisseur d’énergie Eni est concerné par beaucoup de ces litiges. Ce fournisseur a eu notamment des problèmes pour un démarchage abusif qui mène à des signatures de contrats non consenties. Aussi, Eni a été mis en cause pour des rétractions faites par les particuliers dans les délais légaux qui, pourtant, ont été refusées.

>>> À lire aussi : APL : bientôt une très bonne nouvelle si vous touchez ces aides ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.