Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Mauvaise nouvelle si votre voiture part à la fourrière… ça va vous coûter encore plus cher !

Publié par Manon le 16 Août 2020 à 15:42

Les frais pour la mise en fourrière de votre voiture viennent d’augmenter, ce jeudi 13 août. Zoom sur cette augmentation de prix sur les frais d’enlèvement et de garde journalière. 

fourrière voiture plus chère

>>> À lire aussi : Rouler à gauche : mais pourquoi les anglais font cela ?

La mise en fourrière de votre voiture coûtera plus cher

Désormais, aller chercher votre voiture en fourrière vous coûtera plus cher. D’après les informations du Figaro, les frais d’enlèvement et de garde journalière vont augmenter. 

Ainsi, en plus de l’amende prévue, les frais de mise en fourrière, aussi nommés « opérations préalables » sont à payer. Leur montant maximal a été fixé à 15,20 euros. Aussi, des « frais d’immobilisation matérielle » peuvent s’appliquer si la voiture se voit poser un sabot pour interdire son déplacement. Ces frais se chiffrent à 7,60 euros. De plus, le conducteur doit payer des « frais d’enlèvement » si un camion doit venir récupérer le véhicule.

Tous ces tarifs ont augmenté de 0,9% ce jeudi 13 août. Ainsi, ils passent de 120,78 euros à 121,27 euros. Aussi, une autre augmentation est à noter, celle du prix de la garde journalière. Désormais, il s’élève à 6,45 euros contre 6,36 euros auparavant. 

Il faut savoir qu’au bout du quatrième jour de détention, la fourrière ordonne l’expertise du véhicule qui coûte 61 euros. 

>>> À lire aussi : Accident impressionnant : il crashe la Lamborghini que lui a prêté son ami (vidéo)

Qu’en est-il des autres véhicules?

Cependant, ces augmentations de tarifs concernent uniquement les usagers de voiture. Concernant les scooters, motos, tricycles ou quadricyles, les tarifs restent inchangés par rapport à ceux de 2019. Ainsi, pour ces moyens de transport, les opérations préalables s’élèvent à 7,60 euros. L’enlèvement coûte 45,70 euros, la garde à 3 euros et l’expertise s’élève à 30,50 euros.

Les prix risquent également de varier en fonction des villes. En effet, les prix sont susceptibles de flamber dans les villes comptant plus de 400 000 habitants comme Toulouse, Marseille, Lyon ou encore Paris. Toutefois, ces tarifs n’ont pas encore été publiés. 

Pour rappel, une voiture peut être placée en fourrière pour de multiples raisons : entrave à la circulation, stationnement irrégulier, gênant ou dangereux, défaut de présentation aux contrôles techniques.

>>> À lire aussi : Attention, voilà pourquoi vous ne devriez jamais rouler les fenêtres ouvertes !