Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Problèmes d’argent ? Comment ne pas payer votre loyer

Publié par Notre Rédaction le 12 Mar 2020 à 17:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce sont des choses qui peuvent arriver. En effet, personne n’est à l’abris d’une période difficile financièrement. Vous pouvez un jour rencontrer des problèmes de trésorerie et avoir des difficultés à payer votre loyer sur un mois ou deux. Dans ce cas, mieux vaut prendre les devants pour que la situation ne s’envenime pas. Découvrez les recours que vous avez.

Difficultés à payer votre loyer : ce que vous ne devez absolument pas faire

Il est vivement déconseillé de faire le mort dans ce cas là. Mieux vaut avertir votre propriétaire, agence etc… de vos difficultés provisoires afin de ne pas créer de conflit et d’être rapidement catalogué comme mauvais payeur, à tort. Certains propriétaires peuvent vous proposer une baisse de loyer temporaire ou un étalement d’un mois de loyer afin de vous permettre de respirer un peu financièrement. Ne partez pas systématiquement du principe qu’aucun arrangement n’est possible, essayez d’engager le dialogue et de trouver un compromis.

Les organismes à contacter

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Tout d’abord contactez la CAF afin de savoir si vous percevez bien toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre à savoir l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement familiale (ALF) ou l’allocation de logement sociale (ALS). Surtout si votre situation financière a changé, la CAF peut actualiser votre situation afin de voir si vous pouvez obtenir davantage d’aide. 

Il y a aussi ce qu’on appelait avant le 1% logement aujourd’hui nommé Action Logement. Ce dispositif peut vous permettre d’obtenir une caution solidaire pour 9 mensualités de loyer. Cette somme est ensuite à rembourser sur 3 ans. C’est une aide qui peut vraiment permettre de souffler un peu lorsqu’on se retrouve pris à la gorge. Elle est accessible aux employés du secteur privé non agricole.

N’hésitez pas non plus à aller voir une assistante sociale. Cela peut vous sembler bête mais via votre mairie ou votre conseil régional, vous pouvez obtenir de l’aide des services sociaux. En leur expliquant les difficultés que vous rencontrez, ils pourront vous proposer différentes sortes d’aides sous différentes formes : paiement d’un ou plusieurs loyers, chèques alimentaires, paiements de factures etc.

>>> À lire aussi : Impôts 2020 : les nombreuses nouveautés de la déclaration des revenus 2019 que vous devez absolument connaitre

En cas de situation extrême

Si pour vous la situation est vraiment complexe, vous pouvez saisir la commission de surendettement ou vous adresser au tribunal d’instance pour obtenir des échelonnements de dette. Pour ne pas se retrouver dans une situation inextricable, essayez de prendre les devants en quittant votre logement et en vous faisant héberger. Cela vous évitera de cumuler les impayés et de faire grossir vos dettes.

Notez toutefois que ne pas payer son loyer de façon pure est simple est impossible et interdit. Vous pouvez ne pas payer votre loyer uniquement si votre logement est insalubre et que cela est avéré (pas d’eau chaude ni de chauffage rapport d’expertise attestant de l’état insalubre du lieu).

>>> À lire aussi : Taxe « abri de jardin » en augmentation en 2020 : devez vous la payer ?