Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Astuces

Combien de temps faut-il pour éliminer l’alcool dans le sang ?

Publié par Brandon Clouchoux le 28 Août 2021 à 12:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une bonne nuit de sommeil suffit-elle à repartir de plus belle le lendemain ? Pas vraiment, non… Evacuer tout l’alcool ingéré durant une soirée prend plus de temps que vous le penez : l’alcool passe très vite dans le sang, et atteint, de ce fait, le cerveau. Le corps va métaboliser le liquide pour s’en nourrir, mais ça met beaucoup de temps !

Combien de temps pour éliminer l’alcool ?

Pourquoi l’alcool est vicieux ? Lorsque l’on boit de l’alcool, la paroi intestinale l’absorbe rapidement, de ce fait, l’alcool circule très vite dans le sang. Malheureusement, pour décuver, le temps passe moins rapidement. Nous avons tendance à dire que l’alcoolémie diminue de 0,1g à 0,15g par heure après avoir attendu une demi-heure après la dernière absorption.

Pour estimer le taux d’alcool qui circule dans le sang, il faut prendre le pic, comme temps zéro. La courbe censée décrire la baisse de l’alcoolémie au cours du temps a été élaborée par le chimiste suédois, Erik Widmark.

Le foie se charge à 95% de l’élimination de l’alcool, et les reins sont responsables à seulement 5% : Boire de l’eau ou manger soulageront certes votre foie, mais ne réduira en rien la concentration d’alcool qui se trouve dans votre sang.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Vous l’aurez compris : pour décuver complètement, la seule solution, c’est de compter sur le temps. Si vous pesez environ 65kg, et que vous avez consommé trois verres d’alcool : il vous faudra environ 2h avant de descendre à un taux de 0,5g et environ 5 à 7 heures pour éliminer totalement l’alcool de votre organisme.

Notez que c’est seulement pour trois verres…

>>> À lire aussi : Il boit 1 litre d’alcool par jour depuis ses 13 ans, voilà le résultat sur son corps !

L’alcoolémie varie selon la personne

La courbe n’est pas une valeur exacte, car la réaction du corps à l’éthanol varie d’une personne à l’autre. Différents facteurs sont responsables de cette variation : le genre, le poids, l’âge…

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Les femmes sont plus sensibles à l’alcool que les hommes pour plusieurs raisons : elles ont une masse corporelle généralement plus faible que les hommes, une composition plus riche en tissus adipeux, mais plus pauvre en eau.

A savoir que dans un même genre, les valeurs réelles ne sont pas identiques, pour tout le monde. L’âge est également un facteur important : les personnes jeunes et âgées sont plus vulnérables à l’alcool. 

>>> À lire aussi : Ces boissons alcoolisées sont à éviter pour avoir une belle peau