Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Cinéma

Disney : cette décision choc qui fait polémique en France ! (Vidéo)

Publié par Camille Lepeintre le 09 Juin 2022 à 18:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Décidément, Disney, société cinématographique la plus riche du monde, n’arrête plus les polémiques qui viennent entacher son image. Si dernièrement des employés ont été arrêtés pour trafic d’êtres humains, une mauvaise nouvelle vient de tomber en France. Le prochain long-métrage des studios d’animation sortira directement sur la plateforme de Disney +.

Le prochain Disney ne sortira pas au cinéma

Alors que les Français étaient déjà en colère suite à la diffusion de certains chefs-d’œuvre de Disney en ukrainien sur M6, ils ne vont sûrement pas décolérer de si peu. En effet, Disney a annoncé que son prochain film d’animation, Strange World, ne sortirait pas dans les salles françaises, mais directement sur sa plateforme de streaming, Disney +. Normalement attendu pour novembre prochain, il sera diffusé dans le monde entier, sauf dans notre pays.

La firme aux grandes oreilles, reproche à la loi française, la chronologie des médias (mécanisme français qui organise la diffusion des films après leur exploitation dans les salles de cinéma). En effet, en France,  Disney doit attendre 17 mois après la sortie d’un de ses films en salle avant de pouvoir le proposer sur Disney+. Un délai qui serait trop long pour les studios. Hélène Etzi, présidente France de Disney, explique aux Échos : « C’est la conséquence de la chronologie des médias telle que pratiquée en France que nous jugeons inéquitable, contraignante et inadaptée aux attentes de nos audiences » .

Une « décision, totalement inacceptable, et terriblement injuste »

La Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF) est rapidement monté au créneau contre Disney en publiant un communiqué officiel. Elle demande publiquement au studio de revenir sur sa décision :

La FNCF s’élève avec la plus grande fermeté contre cette décision. Elle demande à Disney de revenir sur ce choix et l’invite à participer aux réunions que le CNC organisera dans le cadre de la clause de rendez-vous prévu par l’accord du 24 janvier 2022. Elle en appelle aux pouvoirs publics pour permettre une résolution rapide de ce problème majeur pour notre secteur en menant une conciliation entre les parties prenantes, et en évitant que les spectateurs et les salles de cinémas soient les victimes collatérales de ces différends. 

Pour défendre ses propos, la FNCF a rappelé le succès triomphant du dernier Marvel en salles, Doctor Strange in the Multiverse of Madness, qui a fait 3 millions d’entrées en France. Elle prévoit également de bons scores pour le prochain Pixar, Buzz l’éclair, et Thor : Love and Thunder qui sortiront tous les deux très prochainement.

Les salles de cinéma sont instrumentalisées par cette décision, totalement inacceptable, et terriblement injuste. C’est un choix perdant pour tout le monde : pour les spectateurs, pour les salles de cinéma, pour les autres diffuseurs du film comme Canal +, et les chaînes en clair, et in fine pour Disney qui se prive en France, 1er pays du cinéma en Europe, de recettes considérables et d’une exposition sans égale pour ce film.

Le Parc Disneyland Paris a lui aussi fait polémique en interrompant de manière brutale une demande en mariage.

0