Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Cinéma

Un film d’horreur qui fait vomir le public arrive dans les salles de cinéma françaises !

Publié par Alicia Trotin le 14 Jan 2023 à 20:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ces dernières années, les films d’horreur réellement effrayants se sont faits rares. Heureusement pour les amateurs de frissons et de gore, un long-métrage ignoble a décidé de révolutionner les salles obscures. Vomissement et hurlements, mais quel est ce film si terrible qui arrive des États-Unis pour terrifier le public français.

À lire aussi : Winnie l’ourson : la bande-annonce du film d’horreur enfin dévoilée

Grâce à la remarquable cruauté du premier volet de Terrifier, un amateur de film d’horreur est en train de conquérir le monde des cauchemars avec sa créature sans foi ni loi. Il fait même concurrence aux films d’horreurs précurseurs des années 70, comme Orgie Sanglante ou The Wizard of Gore, avec une touche kitsch des slashers américain des années 80. En somme, le cocktail préféré des adolescents à la recherche de sensations.

Nausées et évanouissements aux États-Unis

Un film qui fait vomir le public, c’est l’exploit du réalisateur Damien Leone. Il a créé le personnage de Art, un clown psychopathe qui ne risque pas de calmer le taux de coulrophobie dans le pays. Les scènes sont si intenses, que même Saw semble être un conte pour enfant.

Hurlements, nausées, vomissements, et même évanouissement, les réactions du public américain ont décidément été un superbe coup de pub pour ce film avec un petit budget de 250 000 $. À peine sorti, le film fait un carton : mi-novembre, les recettes étaient déjà à 10,1 millions de dollars.

Le producteur exécutif du film, Steve Barton, a même été obligé de poster un message d’avertissement sur son compte Twitter.

 « Ce film contient des scènes de violence graphique et des représentations brutales d’horreur. Les téléspectateurs qui ont le cœur faible, qui ont tendance à avoir des étourdissements ou qui ont l’estomac fragile sont invités à faire preuve d’une extrême prudence. »

À lire aussi : Netflix dévoile le PIRE film d’horreur de tous les temps… aurez-vous le courage de le regarder ?

Un public averti

Si le film est arrivé cette semaine dans les salles obscures françaises, c’est parce qu’il a su se construire une réputation en quelques semaines. Certes, le traditionnel « âmes sensibles s’abstenir » n’est pas très bouleversant. Cependant, si voir Ça a été un supplice, épargnez-vous Terrifier 2. Il a été interdit au moins de 16 ans, mais pour un public non averti, vous n’échapperez pas au sentiment de dégout et de remontées acides.

Noté avec la très basse note de 2,9/5 par Allociné, presque 90 % des spectateurs approuvent tout de même le film. Même si les commentaires ne s’accordent pas sur la teneur du film, le dépeçage des victimes est horrible. Évidemment, c’est une brutalité volontaire de la part du réalisateur, presque machiavélique dans sa construction du long-métrage.

« Je voulais que les meurtres aient quelque chose de spécial. Qu’ils apparaissent à chaque fois comme un coup d’éclat, que le spectateur reste scotché en espérant que la scène se termine au plus vite. »

Dossier de Presse de terrifier 2 par Damien Leone

Alors, si malgré tout cela, vous vous laissez tenter par le film le plus sanglant de l’année, prévoyez un sac en plastique, juste au cas où.

À lire aussi : Quinze lycéens font un malaise en plein cinéma devant un film d’horreur !

0