Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Elles peuvent faire Les Marseillais ou Les Ch’tis ! » : L’animatrice Alexia Laroche-Joubert s’en prend aux candidates de Miss France 2022

Publié par Fanny Jacob le 24 Jan 2022 à 17:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment, de nombreuses candidates de l’élection Miss France 2022 se sont confiés au Parisien. Dans ces lignes, les jeunes femmes dénoncent, entre autres, les mauvaises conditions de participation au concours… Une révélation qui n’a vraisemblablement pas plu à l’animatrice TV et productrice Alexia Laroche-Joubert qui a décidé de répondre aux candidates de Miss France avec une certaine violence.

La suite après cette publicité
Alexia Laroche-Joubert miss france candidates

>>> A lire aussi : Miss France : Diane Leyre fait des révélations sur ses anciennes rondeurs

Ces conditions de participation dénoncées par les Miss

La suite après cette vidéo

En décembre dernier, la jolie Diane Leyre a été sacrée Miss France 2022 aux yeux de tous les téléspectateurs. Si cette dernière a commencé son règne en beauté, ses concurrentes ont décidé d’en dire plus sur les conditions de tournage du show télévisé. Une initiative qui avait pour but d’ouvrir les yeux du public sur cette émission censée faire rêver.

La suite après cette publicité

Cependant, ces candidates dénoncent certaines pratiques douteuses dans les colonnes du Parisien. D’ailleurs, ce qui a vraiment posé soucis aux Miss, ce sont surtout les conditions de participation au concours. Voici ce que nous pouvions lire chez nos confrères.

« On a été payées 84 euros par jour, soit 252 euros net en tout. L’équivalent du Smic. C’est vraiment symbolique » , affirmait une candidate. Une autre, Miss Champagne-Ardenne 2020, dénonce le contrat de participation à l’émission : « Le contrat devrait couvrir tout le mois où on se rend disponible, où on met nos études, nos jobs, nos vies de côté. […] Recevoir des cadeaux, ça ne remplace pas un salaire. D’ailleurs, on nous incite à en faire la promotion sur nos réseaux sociaux. On devient des égéries bénévoles » .

Alexia Laroche-Joubert répond aux candidates de Miss France avec virulence

La suite après cette publicité

En réalité, les candidates en question font référence à un contrat de travail promis par la production. Celles-ci devaient, en effet, recevoir de l’argent sur tous les jours travaillés, comme tous salariés. C’est en tout cas ce qu’avait annoncé Alexia Laroche-Joubert à l’époque : « Les 29 Miss qui seront à l’antenne le 11 décembre sur TF1 se verront proposer des contrats de travail » .

Mais, les candidates dénoncent aujourd’hui une violation du droit du travail. La raison principale ? Le fameux contrat de travail proposé aux candidates de Miss France 2022 ne porterait que sur « les jours entourant l’élection, et pas sur les semaines de répétitions qui précèdent » , comme le souligne l’HuffPost.

Une accusation qui n’a pas plu à l’animatrice TV Alexia Laroche-Joubert qui a tenu à régler ses comptes avec les candidates de Miss France 2022. Selon elle, ces dernières ne sont pas à plaindre. Pour l’animatrice, les Miss se plaignent pour un rien. D’autant que les Miss n’ont jamais eu de contrat de travail jusqu’à maintenant : « Miss France est un concours » , a-t-elle déclaré.

La suite après cette publicité

« Ce contrat est déjà d’une grande avancée « . Alexia Laroche-Joubert ne s’est pas arrêté là puisqu’elle a également ajouté que si les Miss voulait avoir un salaire, celles-ci n’avait qu’à faire « Les Marseillais ou Les Ch’tis » … Ah oui, ça pique.

>>> A lire aussi : Miss France 2022 : Inès Reg a-t-elle vraiment critiqué Diane Leyre ? L’humoriste répond cash

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.