Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Clash

« Votre voile m’agresse » Jean Messiha cash face à Radia, une femme voilée (vidéo)

Publié par Céline le 20 Mai 2022 à 12:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 19 mai, Jean-Marc Morandini a présenté un nouveau numéro de « Morandini Live » sur CNews. Au cours de l’émission, Jean Messiha et Radia, une femme voilée, ont eu une discussion animée autour de cette question « Faut-il interdire le voile dans la rue ?« . Découvrez leur échange dans la vidéo ci-dessous :

Jean Messiha ne mâche pas ses mots face à Radia, une femme voilée musulmane

« Dans l’absolu, le voile ne me gêne pas, ne me dérange pas. Chaque pays possède des codes civilisationnels, dont des codes vestimentaires (…) Lorsque je suis en France, voir des femmes voilées, j’avoue que cela me dérange, car le voile n’appartient absolument pas à l’identité nationale française. Et il n’appartiendra jamais », a affirmé Jean Messiha.

C’est alors que Radia a pris la parole pour lui demander « Quel est le code vestimentaire à respecter en France ?« . « Je considère que la liberté en France de la femme ce n’est absolument pas d’être voilée. La liberté, c’est un peu à l’image de Brigitte Bardot, d’avoir les cheveux au vent… « , a immédiatement répondu celui qui n’avait pas hésité il y a quelque temps à lire un passage du Coran. Ce à quoi Radia a répondu que de nos jours, les mentalités changent. Et que cette mentalité va finir par disparaitre, car le monde entier évolue.

« J’ai le sentiment d’être agressé ! »

Mais Jean Messiha n’en démord pas ! Il n’a pas envie qu’on lui impose « une agression visuelle vestimentaire dans nos rues…« . « Mais dans ce cas, restez chez vous, monsieur. », a rétorqué Radia.

« J’ai le sentiment d’être agressé. Il y a un proverbe qui affirme que quand tu vas à Rome, tu dois faire comme les Romains’. En France, vous devez donc faire comme les Françaises. » « La France ce n’est pas comme McDonald’s. ‘venez comme vous êtes.‘ ». Finit-il par conclure.

Source : Jean-Marc Morandini
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0