Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Pierre Perret : cette femme très haut placée qui a failli ruiner sa carrière

Publié par Céline le 11 Oct 2021 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 9 octobre, Pierre Perret était l’invité des plateaux de 50’inside. L’occasion pour l’artiste de revenir sur sa longue carrière musicale. L’interprète des jolies colonies de vacances s’est également confié sur la raison pour laquelle son tube n’a failli jamais voir le jour.

Pierre Perret : une première Dame de France interdit la diffusion de sa chanson !

Image 50’inside

>>> À lire aussi : Pierre Perret mal en point : la triste nouvelle qui vient d’être annoncée

Un artiste qui a su traverser les générations !

Pierre Perret, qui est désormais âgé de 87 ans, a su traverser les générations. Il a ainsi pu devenir au fil des décennies une véritable icône de la musique française. Quel que soit leur âge, de nombreux Français fredonnent régulièrement les titres phares de cet artiste. Lily, le Zizi, Ouvrez la cage aux oiseaux, les jolies colonies de vacances et bien d’autres encore ont couramment retenti dans leurs oreilles.

Pourtant, il s’avère que les célèbres opus de Pierre Perret n’ont pas toujours réjoui les grands noms de la haute-sphère…

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : après les critiques sur son hommage à de Gaulle, le petit-fils du général sort du silence ! 

Pierre Perret : une première Dame de France interdit la diffusion de sa chanson !

C’est en tout cas ce qu’a raconté Pierre Perret lors de son interview dans l’émission 50′ Inside. En effet, en 1966, la carrière musicale de l’artiste démarrait sur les chapeaux de roues ! Son premier grand succès voyait le jour : Les jolies colonies de vacances. Et il s’avère que cette réussite aurait pu s’arrêter net à cause de l’épouse du Président Charles De Gaulle !

En effet, Yvonne de Gaulle, avait fait interdire la diffusion de ce titre. Pierre Perret s’explique sur le fait que la Première Dame n’a sûrement pas été élevée avec les mots de cette chanson. De plus, il fait savoir que cela ne s’est pas arrêté là ! Yvonne de Gaulle avait téléphoné à Roland Dhordain qui était, à l’époque, le patron à France Inter.

L’artiste dévoile que malheureusement pour elle, c’était un ami. Et que les Colonies de Vacances étaient numéro 1 et passaient partout. Roland a donc appelé Pierre pour lui dire qu’il était bien ennuyé, car il venait de recevoir un coup de téléphone de Mme De Gaulle.

Elle lui aurait dit qu’elle lui serait reconnaissante de ne plus diffuser cette chanson que nous considérons comme la honte de la France. Heureusement pour la belle carrière de Pierre Perret, Roland Dhordain n’a pas tenu compte de cette demande.

>>> À lire aussi : Bernadette Chirac : L’ancienne Première dame a frôlé la mort

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.