Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Écologie

Dans 30 ans, la France va connaître sa pire catastrophe naturelle !

Publié par Gabrielle le 26 Juin 2022 à 19:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi 22 juin, l’Unesco a alerté au sujet d’une catastrophe naturelle qui pourrait survenir en Méditerranée. Il est fort probable qu’un tsunami déferle sur les côtes méditerranéennes d’ici 30 ans. Les populations sont invitées à se préparer à ce phénomène.

Un tsunami est probable sur les côtes de la Méditerranée

Après le séisme qui a frappé l’Afghanistan, une autre catastrophe naturelle pourrait avoir lieu au large des côtes méditerranéennes. Un tsunami pourrait notamment toucher des pays d’Europe comme la France d’ici 30 ans. C’est ce qu’affirme la commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Selon le secrétaire exécutif la Commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco, 70 % des tsunamis sont provoqués par un séisme. Un tremblement de terre en Algérie pourrait par exemple déclencher un séisme au niveau des côtes de la Méditerranée. Les tsunamis peuvent également survenir après une éruption volcanique.

« La probabilité d’une vague d’un mètre, donc catastrophique, dans les trente prochaines années est très élevée » , estiment les experts de l’Unesco. Le programme « Tsunami Ready » va être développé dans d’autres régions. Il existe pour le moment dans les zones des Caraïbes, du Pacifique et de l’océan Indien.

https://twitter.com/CerfiaFR/status/1539593265229565952

Les populations doivent être prêtes à réagir

Le risque de tsunami dans les prochaines années est très probable. Il faut donc préparer les populations. L’Unesco s’engage à former les populations côtières pour réagir de la bonne manière face à cette catastrophe naturelle et ainsi sauver des vies.

Le programme « Tsunami Ready » établit douze indicateurs à respecter parmi lesquels : un plan d’identification de la menace, une sensibilisation et préparation des populations. L’Unesco souhaite « s’assurer que 100% des populations côtières à risque soient prêtes à réagir« .

En France le risque de tsunami est encore peu considéré par les populations. Pourtant, le risque existe, Nice est d’ailleurs la ville la plus exposée. La ville a déjà été touchée par un tsunami en 1979. Plusieurs préfectures du sud de la France ont commencé à développer des protocoles en cas de tsunami.

0