Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Présidentielle 2022 : la proposition d’Anne Hidalgo pour les autoroutes fait scandale

Publié par Romane TARDY le 23 Sep 2021 à 11:42
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Anne Hidalgo se présente pour l’élection présidentielle 2022. La maire de Paris dévoile donc petit à petit son programme politique. Elle a notamment évoqué la baisse de la limitation de vitesse sur les autoroutes. Ses propos ne vont pas plaire aux automobilistes, découvrez-les dans la vidéo ci-dessous.

>>> A lire aussi : Radars privés : ce nouveau département dans lequel ils sèment la panique !

Bientôt 110km/h au lieu de 130km/h ?

Anne Hidalgo est bien connue pour être favorable à la baisse des limitations de vitesse. En effet, lors de son nouveau mandat, elle a limité les automobilistes à rouler à 30km/h dans Paris, à l’exception du périphérique et des grands axes. Cette mesure n’a pas fait l’unanimité. Si la maire de Paris est élue présidente de la République, à quoi faut-il s’attendre au niveau national ?

Invitée sur le plateau de BFMTV et RMC, elle a répondu à la question de Jean-Jacques Bourdin sur le sujet de la vitesse sur les autoroutes. La maire de Paris a, au départ, mis en avant qu’il s’agissait d’une décision locale : « Je pense que ce n’est pas une décision à prendre au niveau national. Le ‘jupiterisme’ nous a conduits à dire il faut régler chaque détail de la vie des Français depuis très haut. Je pense que ce sont des décisions qui doivent se prendre en concertation et en discussion avec le gouvernement, avec les autorités nationales mais que ce sont aussi des discussions qui doivent se faire localement » .

La candidate à la présidentielle a fini par avouer être favorable à la baisse de la vitesse : « 130 km/h, c’est beaucoup » , a-t-elle affirmé. Elle justifie ce choix par sa volonté qu’il y ait moins d’accidents. Elle n’a toutefois pas voulu confirmer qu’elle souhaitait que cette vitesse sur autoroute tombe à 110km/h : « Je suis favorable, d’une façon générale, à ce qu’on baisse la vitesse puisque vitesse égale accidents » .

Les autoroutes sont-elles vraiment si dangereuses ?

Cette mesure pourrait rapidement faire polémique. La majorité des Français seraient opposés à cette mesure. En effet, les autoroutes ne sont pas les lieux où l’on dénombre le plus d’accidents. Elles seraient cinq fois plus sûres à kilométrage égal que le reste du réseau. En 2020, sur les 2780 Français morts sur la route, seuls 127 roulaient sur une autoroute.

Les propos de la maire de Paris ont donc rapidement été nuancés. « Anne Hidalgo est favorable à une baisse de la vitesse pour des raisons de sécurité et écologiques, mais elle ne propose pas de passer la vitesse à 110km/h sur autoroute » , a précisé un de ses proches.

>>> A lire aussi : Il se met à la place d’un radar et flashe les voitures à sa manière

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.