Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

À 79 ans, il frappe à mort sa femme qui venait d’accoucher

Publié par Jessy le 01 Sep 2023 à 9:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Polynésie française, une femme a perdu la vie sous les coups de son conjoint. Alors qu’elle venait d’accoucher, son conjoint l’a frappé à mort.

Publicité

Si la France a dépassé la barre du 70ème féminicide pendant les grandes vacances, c’est une première pour la Polynésie française pour cette année 2023.

À lire aussi : Attaquée par un groupe d’abeilles tueuses, cette soixantenaire n’a pas survécu…

Il frappe sa femme à mort avant de se rendre à la police

Publicité

Dans la nuit du 26 au 27 août 2023 à Toahotu, une femme a perdu la vie sous les coups de son conjoint. Dans cette ville située au sud de Tahiti, le voisinage du couple a rapporté de nombreuses disputes au sein du couple.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Selon le média Tahiti-Infos, c’est le conjoint de 79 ans qui s’est rendu à la police après avoir frappé à mort sa compagne à coups de bouteille en verre.

C’est lors d’une dispute avec la jeune femme de 39 ans que l’homme passe à l’acte, et qu’il semble regretter tout de suite après. Alors qu’une enseignante a ordonné à ses élèves de s’en prendre à leur camarade musulman, le septuagénaire a été placé en garde à vue.

Publicité

Une autopsie devra déterminer les causes du décès de la victime, qui avait donné naissance à un petit garçon un mois avant.

aubervilliers feminicide enfant

À lire aussi : Drame : une femme de 71 ans perd la vie coincée sous une coque de bateau

Publicité

La fille aînée demande l’adoption du nouveau-né

La jeune femme de 39 ans n’a donc pas connu une année paisible auprès de son compagnon. Un mois seulement après la naissance de son bébé, elle laisse derrière elle quatre autres enfants. Alors que l’enquête devra déterminer les circonstances exactes de son décès, sa fille aînée a décidé d’entamer les démarches pour adopter le nouveau-né.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Si l’homme de 79 ans a avoué son crime, on ne connaît toujours pas ses motivations pour avoir frappé sa compagne, et causant son décès. En 2022, la Polynésie française dénombrait deux féminicides. Un chiffre largement en dessous de la France.

Publicité

Cependant, la violence conjugale est une priorité pour la politique pénale de la Polynésie française. Il faudra attendre la fin de l’enquête pour comprendre les motivations du septuagénaire.

À lire aussi : Depuis ses 4 ans, une petite fille handicapée était abusée sexuellement par son beau-père

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.