Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Frappez plus fort ! » : Une enseignante ordonne à ses élèves de s’en prendre à leur camarade musulman

Publié par Fanny Jacob le 30 Août 2023 à 22:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Tandis que des prières musulmanes ont été observées à l’école à Nice, une enseignante ordonne à ses élèves en Inde de frapper leurs camarades musulmans. Une scène choquante qui a été filmée.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Interdiction du port de l’abaya à l’école : Gabriel Attal annonce des règles claires

Des élèves musulmans frappés à l’école ?

Imposer sa religion aux autres n’est clairement pas bien vu. Comme c’est le cas pour ce chauffeur de bus qui impose le Coran à ses passagers. Mais, discriminer quelqu’un à cause de sa religion est terrible.

La suite après cette publicité

Après cette école qui a rasé la tête d’élèves qui ne portent pas le voile, voilà qu’une professeure ordonne à ses élèves de frapper leurs camarades musulmans en pleine classe.

Une scène choquante qui a été filmée et qui a été diffusée sur les réseaux sociaux, provoquant l’indignation de tous. La séquence se déroule en Inde, dans une école d’Uttar Pradesh.

Sur la vidéo, nous voyons l’enseignante de l’école de Muzaffarnagar ordonner à ses élèves de 7 ans de frapper un autre élève, de confession musulmane.

La suite après cette publicité

« Pourquoi le frappez-vous si légèrement ? Frappez plus fort ! » , peut-on entendre dans l’extrait. Un extrait qui a d’ailleurs été authentifié par les autorités indiennes. Il ne s’agit pas d’un truquage.

https://twitter.com/PierreMonegier/status/1696818858982514910

A lire aussi : Le burkini de nouveau autorisé : il fait son retour sur les plages

La suite après cette publicité

« Commencez à le frapper à la taille… Son visage commence à devenir rouge »

Le petit garçon, frappé par ses camarades de classe, reste debout, en sanglots. Des images insoutenables.

« Commencez à le frapper à la taille… Son visage commence à devenir rouge, frappez-le à la taille » , peut-on entendre de la part de la professeure.

La suite après cette publicité

Une « punition » , selon l’enseignante, alors interrogée par les forces de l’ordre. D’après elle, l’élève s’était trompé à plusieurs reprises en récitant ses tables de multiplication.

frapper

De son côté, le chef de la police locale, Satyanarayan Prajapat s’est exprimé à ce sujet. Et, selon lui, l’agression était très certainement islamophobe.

La suite après cette publicité

Nous avons découvert que l’enseignante avait dit que les élèves musulmans, dont les mères ne prêtaient pas assez attention à leurs études, étaient des enfants gâtés » , a-t-il déclaré.

Après les faits, le père du petit garçon a annoncé qu’il voulait retirer son fils de cette école. Il aurait également porté plainte. L’enseignante est toujours en activité, pour le moment.

A lire aussi : « Qu’Allah nous facilite. Le voile est obligatoire en islam » : sur TikTok, des jeunes s’encouragent à enfreindre la loi… sur la laïcité à l’école