Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un sexagénaire devant le tribunal pour avoir « fait l’amour » à ses poules

Publié par Gabrielle Nourry le 07 Jan 2024 à 8:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Épinal, dans les Vosges, un homme d’une soixantaine d’années a été jugée pour avoir « fait l’amour » à ses poules. L’individu a été reconnu coupable d’actes de zoophilie sur ses poules domestiques et a été condamné.

À lire aussi : Cet homme est jugé pour avoir violé et torturé à mort… son chat !

Un sexagénaire faisait l’amour à ses poules

C’est une affaire à peine croyable. À Épinal, un sexagénaire a été reconnu coupable d’actes de zoophilie sur ses poules. Des vidéos sur lesquelles il pratiquait l’acte sexuel ont été découvertes. Selon ses termes, l’individu affirme qu’il « faisait l’amour » à ses poules.

Il a assuré leur faire l’amour comme s’il s’agissait de femmes et toujours avec « tendresse ». L’homme aurait même consommé des produits afin de retrouver sa « vigueur sexuelle ». Durant le procès, il a d’abord nié les faits, indiquant que les vidéos auraient été filmées par d’autres « amoureux » des volatiles rencontrés sur un site de films zoophiles.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Mais sa version des faits ne tenait pas la route puisque des « éléments de décoration » visibles sur les vidéos correspondaient étrangement au domicile de l’accusé. L’accusé a donc été reconnu coupable d’actes de zoophilie sur ses poules domestiques.

poules

À lire aussi : Quatre hommes sont accusés d’avoir violé, cuisiné et mangé le seul varan d’une réserve naturelle

Deux jugements pour des faits similaires en deux ans

Cet individu, ancien employé de banque, n’en est pas à sa première fois. En moins de deux ans, c’est déjà la deuxième fois qu’il est jugé pour des faits similaires. En septembre 2022, il avait déjà fait face à la justice après une perquisition à son domicile réalisée en 2020.

Des vidéos de ses ébats zoophiles, partagées sur un blog, ainsi que des images pédopornographiques, avaient été retrouvées. Lors de ce premier procès, le tribunal s’était montré clément, mais suite à sa récidive, les juges se sont montrés plus sévères.

L’homme d’une soixantaine d’années a été condamné à un an de prison avec sursis probatoire. Par ailleurs, il a l’obligation de suivre des soins psychologiques et psychiatriques. Les histoires de zoophilie sont malheureusement plus fréquentes qu’on ne le croit, comme cet homme condamné pour avoir violé des chevaux.

À lire aussi : Un retraité tente de violer un poney, sa sanction surprend