Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Mort d’Alexia Daval : Jonathann « va révéler des choses qu’il n’a jamais dites » et qui pourraient tout faire basculer !

Publié par Romane le 16 Nov 2020 à 10:10

Il y a trois ans, Alexia Daval est retrouvée morte, le corps en partie calciné dans un bois. Son mari Jonathann, qui a reconnu les faits, est appelé à comparaitre devant la Cour d’assises. Il promet de faire de grandes révélations lors de son procès.

A lire aussi : Affaire Jonathann Daval : les parents d’Alexia prennent une décision radicale

Le procès de Jonathann Daval

Automne 2017, un crime affreux bouleverse la France entière. Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, est retrouvée morte, le corps en partie calciné dans un bois à quelques kilomètres de son domicile à Gray-la-Ville en Haute-Saône. Son corps avait été dissimulé sous des branchages. Depuis, ses proches attendent que vérité soit faite.

Le principal suspect est son mari Jonathann Daval. Après de multiples revirements, il a reconnu avoir tué son épouse. A partir de ce lundi 16 novembre, il est appelé à comparaître devant la Cour d’assises de la Haute-Saône accusé de « meurtre sur conjoint » . Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité . Les plaidoiries devraient s’achever vendredi.

De grandes révélations attendues

Jonathann Daval promet de grandes révélations lors de ce procès. Sa mère a affirmé à l’Est Républicain que Jonathann va « révéler des choses qu’il n’a jamais dites » . Elle affirme que son fils « veut parler » malgré le stress du regard de sa belle-famille. Il pourrait lever le voile sur de nombreuses zones d’ombre qui persistent. Le mobile du crime reste flou.

Le suspect a simplement expliqué aux enquêteurs s’être disputé avec sa femme après une soirée chez les parents de cette dernière. Le couple se disputait souvent suite à leur incapacité d’avoir un enfant. Jonathann aurait alors frappé Alexia puis l’aurait étranglé pendant de longues minutes. Toutefois, il n’a pas donné d’explication à son geste. Par ailleurs, des traces de médicaments, interdits à la vente, retrouvées dans le corps d’Alexia Daval sèment le doute. Ces médicaments sont en plus déconseillés aux femmes qui veulent tomber enceinte. Cela laisse penser que l’acte de Jonathann était prémédité. 

L’accusé avait également révélé que son épouse était violente, humiliante, hystérique à son égard depuis quelques mois avant le drame. Une situation impensable pour les parents d’Alexia qui ne comprennent pas pourquoi le couple ne s’était pas séparé. La mère de la victime doute totalement des sentiments de ce dernier pour sa fille.

Source : BFM TV 

A lire aussi : Affaire Elisa Pilarski: une ex-compagne de Christophe Ellul fait d’inquiétantes confidences