Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Atroce: il jette un enfant depuis le toit d’un musée à Londres

Publié par Elodie GD le 26 Juin 2020 à 13:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les faits se sont déroulés en août 2019. Jonty Bravery, un jeune homme de 17 ans avait jeté un jeune touriste français du toit du musée Tate Modern à Londres. La justice doit se prononcer cette semaine sur sa condamnation.

La suite après cette publicité
Jonty Bravery

A lire aussi: Un couple tue son enfant d’une manière totalement atroce…

Une chute d’une trentaine de mètres

La suite après cette vidéo

Le 4 août 2019, un petit garçon de 6 ans avait été poussé du dixième étage alors qu’il visitait le Tate Modern avec ses parents, à l’occasion d’un séjour dans la capitale anglaise. Il avait fait une longue chute avant d’atterrir sur un toit situé une trentaine de mètres plus bas. La petite victime s’en est sorti avec une hémorragie cérébrale et de multiples fractures aux jambes et aux bras. Aujourd’hui, il présente encore d’importantes séquelles dues à sa chute. Il a retrouvé l’usage de la parole en fin d’année dernière et continue à faire des progrès. « Nous ne comprenons pas tout ce qu’il dit, en particulier quand il est fatigué, mais il s’exprime de plus en plus » on déclaré ses parents.

La suite après cette publicité

D’importants troubles psychiatriques

Derrière ce geste cruel se cache Jonty Bravery. Le jeune homme âgé de 17 ans au moment des faits, présente des troubles psychologiques. Après avoir poussé le petit garçon de 6 ans, il s’était dirigé vers un agent de sécurité auquel il a déclaré: « Je crois que j’ai tué quelqu’un, je viens de le jeter depuis un balcon ». Alors qu’il s’entretenait avec les enquêteurs, il leur avait confié qu’il voulait que « ce soit aux infos ».

Quelques mois avant les faits, le père de l’accusé avait publié une série de posts sur les réseaux sociaux dans lesquels il évoquait les problèmes de l’autisme et les traitements. Ils ont été supprimés depuis. A l’automne 2018, Jonty Bravery avait avoué aux soignants qui s’occupaient de lui qu’il prévoyait de tuer quelqu’un. « Dans les prochains mois, j’ai dans la tête que je dois tuer quelqu’un » leur avait-il dit. « Cela pourrait être le Shard (un gratte-ciel londonien), ça pourrait être n’importe quoi, du moment que c’est un truc haut. On pourrait aller en haut, le visiter et pousser quelqu’un de là ».

La suite après cette publicité

Prison à perpétuité

Le suspect avait été arrêté par la police après avoir été encerclé par des membres du public. Selon lui, son geste lui a été dicté par des voix lui intimant de blesser ou de tuer des gens. En décembre il avait plaidé coupable pour les faits qui lui étaient reprochés. La procédure entamée à son encontre a abordé sa phase finale ce jeudi. Jonty Bravery a été reconnu coupable et condamné à la prison à vie par la justice anglaise.

A lire aussi: Elle s’approche du bord de la piscine et jette le bébé dans l’eau… tout le monde est sous le choc !

La suite après cette publicité

Source: Le Figaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.