Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar justifie les violences physiques envers son fils

Publié par Justine le 16 Nov 2021 à 11:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le comportement violent de Cédric Jubillar est actuellement passé au crible par des magistrates. Le procès-verbal en date du 15 octobre dernier nous en dit plus sur les violences physiques qu’il fait subir à son fils âgé de 7 ans. Découvrez ses explications dans la suite de l’article.

Publicité
Cédric Jubillar violent avec son fils

>>> À lire aussi : « Je suis le seul et unique homme dans sa vie » : Les troublantes confidences de Cédric Jubillar face aux juges

Cédric Jubillar violent avec son fils

Inculpé de meurtre sur conjoint et en prison depuis le mois de juin 2021, Cédric Jubillar est le principal suspect dans la disparition de sa femme dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Depuis, tous les moyens sont bons pour essayer de retrouver l’infirmière, mais l’enquête semble piétiner. Le 15 octobre dernier, le mari de Delphine Jubillar s’est exprimé durant 4 heures, quant à son comportement violent devant les magistrates Audrey Assemat et Coralyne Chartier.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Le Parisien révèle le contenu du procès-verbal ainsi que les propos étonnants de Cédric Jubillar. Accusé par les proches de sa femme d’avoir utilisé des mots violents envers elle et de l’avoir menacé de mort, il s’agit cette fois de découvrir si le suspect a déjà violenté son épouse. Toutefois, cet interrogatoire a révélé qu’il n’hésitait pas à violenter physiquement son fils, Louis, âgé de 7 ans.

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : le dernier message avant sa disparition dévoilé

Les explications de Cédric Jubillar

Publicité

Malgré les fessées, les coups de pied aux fesses, tirages d’oreilles ou les gifles en public, Cédric Jubillar ne voit pas où est le mal. Il indique : « C’est pourtant pas un enfant maltraité. Il n’est jamais arrivé à l’école avec des bleus ni avec des coquards ou quoi que ce soit (…). C’est sûr que oui, je gueule (…) j’essayais de faire peur à mon enfant. Pour éviter qu’il ne refasse la même bêtise ».

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Il accuse également sa femme de ne pas s’occuper de ses enfants et de les laisser devant la télé. Concernant les insultes, il se justifie : « Quand moi je dis les choses, je ne tourne pas autour du pot […] Moi, j’ai des termes plus désagréables et plus méchants ». Cédric Jubillar sera de nouveau entendu début décembre et ne cesse de crier son innocence.

>>> À lire aussi : Un mari violent frappe sa femme en pleine rue… regardez ce que vont faire ces passants ! (vidéo)

Source : Closer

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.