Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Un célèbre chanteur condamné à une lourde peine pour pédopornographie

Publié par Léa Lecuyer le 24 Fév 2023 à 15:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jeudi 23 février, le chanteur de Soul et de R&B a été condamné pour pornographie juvénile et détournement de mineur. En juin 2022, il avait déjà écopé de trente ans de prison pour crimes sexuels sur des jeunes femmes. Certaines n’avaient pas atteint la majorité.

Publicité

À lire aussi : Pédopornographie : un proche de Pierre Palmade placé en garde à vue après la découverte de fichiers compromettants

Une nouvelle peine de vingt ans de prison attend le chanteur de R&B. Il a été condamné ce jeudi 23 février par la cour fédérale de Chicago pour pédopornographie. En 2022, R. Kelly avait déjà reçu une peine de trente ans de prisons pour crimes sexuels commis sur des jeunes femmes parfois adolescentes.

Une condamnation qui ne va cependant pas s’accumuler avec la précédente. En effet, le juge Harry Leinenweber a donné l’ordre que ce dernier n’exécute qu’une année de prison en plus des trente ans de détention lors de son jugement en juin dernier.

Publicité
R. Kelly : le chanteur est accusé de pédopornographie, une nouvelle condamnation tombe
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

« Il y a peu de chances qu’il récidive à 80 ans »

Le chanteur qui en septembre dernier avait été reconnu coupable avait déjà été acquitté pour d’autres motifs d’inculpation. « Robert Kelly est un prédateur sexuel en série qui, au fil des années, a ciblé des jeunes femmes tout en prenant toujours soin de cacher les abus qu’il commettait sur ses victimes », auraient cependant déclaré les procureurs.

Publicité

Si le chanteur déchu ne reconnaît toujours pas la responsabilité de ses crimes, les avocats de R. Kelly ont fait une demande irresponsable. Ils auraient indiqué qu’il « y a peu de chances qu’il récidive à 80 ans passés. La majorité de ses crimes ont été commis il y a un demi-siècle ». À en croire leur propos, le temps efface les crimes. Auraient-ils pensé un tant soit peu à toutes les victimes du chanteur qui seront marquées à vie ? Il y a de quoi en douter. Ces derniers se seraient même félicités de cette nouvelle condamnation : « Nous nous sentons bien. La peine était principalement concurrente. Une année supplémentaire a été ajoutée. Presque aucune restitution. Bon résultat. »

À lire aussi : Ayant violé à de multiples reprises leurs filles respectives, deux pères de famille s’échangeaient les vidéos

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Un an supplémentaire pour avoir abusé de mineures dont une de 14 ans

Publicité

Ne pas additionner les peines revient à minimiser la gravité des faits ainsi que la douleur et le cauchemar que subissent les victimes. Dans le cadre de cette nouvelle condamnation, R. Kelly a été accusé de production pédopornographique juvénile et détournement de mineur. Les extraits de vidéos avaient alors été diffusés au tribunal. Les images montraient des jeunes filles subissant des abus sexuels par le chanteur. Connue sous le pseudonyme de « Jane », l’une des victimes a affirmé que « Kelly avait abusé sexuellement d’elle des centaines de fois avant ses 18 ans ».

Quatre autres femmes ont également dénoncé des viols commis par R. Kelly durant leur enfance. Si en septembre 2021, le chanteur avait été reconnu coupable d’avoir dirigé un « système d’exploitation sexuelle », il avait été acquitté pour des accusations d’obstruction à la justice lors d’un procès en 2008. Jugé pour pédopornographie cette fois encore, il avait menacé l’une de ses victimes pour qu’elle ne témoigne pas.

À lire aussi : Pointé du doigt pour ses œuvres tendancieuses au sujet de la pédocriminalité, l’humoriste Bastien Vivès fait son mea-culpa

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.