Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Infanticide : Une mère poignarde son bébé de trois mois

Publié par Romane TARDY le 25 Mar 2023 à 22:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les infanticides sont des actes affreux. Après ce bébé qui a perdu la vie à cause de sa mère ivre, en Seine-Saint-Denis, un bébé de trois mois a été poignardé par celle qui l’a mis au monde.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Nouvelle fusillade sur des passants : trois personnes perdent la vie

Un bébé victime d’un terrible infanticide

C’est un drame qui vient de se dérouler à Stains en Seine-Saint-Denis. Peu avant 18 heures, samedi 18 mars, un nourrisson a été découvert en plein arrêt cardiaque. Avec lui, ses parents, ses grands-parents paternels ainsi que son frère et sa sœur.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

La petite fille de trois mois était étalée sur la table du salon du domicile familial : elle gisait dans une mare de sang à cause d’une énorme plaie au niveau de la gorge. Elle aurait donc été égorgée. Le couteau, potentielle arme du crime, a été retrouvé dans la cuisine. Le bébé n’a pas survécu.

Les parents de l’enfant ont été placés en garde à vue. La mère a alors livré un récit glaçant. Elle aurait expliqué qu’elle se sentait « à bout » et aurait alors porté un coup de couteau à son enfant. Si la petite a été retrouvée dans le séjour, la mère a assuré avoir agi seule dans la chambre du bébé.

Aucune poursuite n’a alors été engagée contre le père de famille suite à ces aveux.

La suite après cette publicité
couteau bébé

À lire aussi : Une petite fille a tué sa sœur avec une arme à feu

Une dépression post-partum à l’origine du drame ?

La suite après cette publicité

Quelques jours avant le drame, l’état de la mère de famille se serait dégradé. Selon des proches, ses propos étaient de plus en plus incohérents. En garde à vue, ce pronostic a été confirmé par le médecin de la police. Elle a donc dû être hospitalisée en unité psychiatrique.

Elle souffrirait notamment d’une dépression post-partum sévère. Chaque naissance aurait été de plus en plus dure à supporter pour la femme au foyer.

Ce drame rappelle une autre terrible histoire à La Chapelle-en-Serval. Début février, une mère a été condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir ôté la vie à son nourrisson de 19 mois. Elle lui aurait infligé 18 coups de couteau.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Après le décès de leur bébé suite à une overdose dans un Airbnb, ils engagent une action en justice contre la plateforme

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.