Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : une femme égorgée en pleine rue alors qu’elle promenait son bébé

Publié par Justine le 02 Juin 2021 à 16:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’elle se promenait à Evere près de Bruxelles, une mère de 3 enfants a été égorgée en pleine rue. Le suspect a été interpellé, mais il ne permet pas de mettre les choses au clair. Retour sur ce drame.

À Bruxelles, une mère de famille égorgée

>>> À lire aussi : Drame : Un jeune garçon a été poignardé à mort devant un McDonald’s

Drame sanglant à Bruxelles

Dimanche soir, Mounia, 36 ans, profite de la fin de journée ensoleillée pour se promener avec son bébé de 2 mois à Evere près de Bruxelles. Elle se rend dans un petit parc où elle est suivie par un homme. Ce dernier l’égorge en pleine rue sans blesser le bébé et prend la fuite. Malgré la mise en place d’un important dispositif policier et son arrestation, l’agresseur ne révèle pas ses motivations et l’origine de ce drame demeure pour le moment sans réponse.

Andy K. est âgé de 21 ans et est connu des forces de l’ordre pour pas moins de 25 délits, révèle 7sur7. L’homme n’a aucun lien avec la mère de famille et souffrirait de troubles mentaux. Toutefois, la police n’est pas certaine de son implication dans ce meurtre, puisque l’arme du crime n’a toujours pas été retrouvée.

>>> À lire aussi : Drame : Une femme abattue à coups de marteau sous les yeux de son enfant

Le parquet de Bruxelles réagit

Selon Sara, une proche de la famille de Mounia, « Ce meurtre est un exemple de violence gratuite ». Sous le choc, la belle-soeur de la victime apporte des précisions : « Elle ne connaissait pas l’auteur du crime. Il ne s’agissait pas non plus – comme certains l’ont dit – de son ex-mari, sachant qu’elle n’a jamais eu qu’un mari, le papa de ses trois enfants. On ne pense pas non plus qu’elle a été attaquée parce qu’elle portait le voile ».

L’entourage de Mounia se demande pourquoi quelqu’un s’en est pris à elle. Elle n’avait aucun ennemi et passait ses journées à s’occuper de ses 3 enfants âgés de 11, 9 ans et 2 mois. Le suspect sera auditionné par le juge d’instruction dans un délai de 48 heures, indique le parquet de Bruxelles.

>>> À lire aussi : « J’ai donné quatre somnifères à Nathan »… le récit glaçant d’une mère ayant égorgé son fils de 9 ans

0