Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Le corps de Brice Louge, l’ouvrier disparu après avoir été surpris au lit avec sa patronne, a été retrouvé

Publié par Lucas le 03 Août 2022 à 20:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le mystère est désormais (presque) résolu. Brice Louge, un ouvrier originaire de Haute-Garonne, avait disparu dans de mystérieuses circonstances en février dernier. Ce mercredi 3 août, la brigade fluviale des forces de police a ainsi mis la main sur un corps sans vie dans un cours d’eau. Selon les premières informations, il s’agirait très probablement de la dépouille du trentenaire.

Le corps de Brice Louge pourrait avoir été retrouvé

Six mois ont passé. En février dernier, Brice Louge disparaissait mystérieusement après avoir été découvert dans les bras de sa patronne par le fils de cette dernière, dans une petite ville de Haute-Garonne. Depuis, silence radio. Après de multiples recherches et de nombreuses heures de fouilles, le trentenaire n’a jamais été retrouvé. Mais en ce mercredi 3 août, l’enquête a pris une toute nouvelle tournure. Et pour cause…

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Les autorités sont parvenus à mettre la main sur un corps ressemblant fortement à celui de Brice Louge. La dépouille du défunt a été retrouvée dans l’eau d’un canal, situé à proximité du lieu dans lequel l’ouvrier de 30 ans avait été vu pour la dernière fois. Pour l’heure, l’autopsie n’a pas encore rendu son verdict. Les forces de police, de leur côté, redoublent d’efforts dans l’enquête qui vient littéralement de faire un grand pas en avant.

brice

Les circonstances doivent toujours être éclaircies

Si le probable corps de Brice Louge a été retrouvé, l’enquête n’est clairement pas encore terminée. Tout d’abord, l’identité du défunt doit toujours être scientifiquement prouvée, comme l’explique le procureur : « La prudence doit être de mise. Il s’agit vraisemblablement de la dépouille, mais les analyses ADN doivent le confirmer« .

Si l’identité venait à être bel et bien prouvée, les forces de police pourraient encore un peu plus se pencher sur un autre aspect de l’enquête : déterminer comment ce drame a-t-il bien pu arriver.

0