Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : Son corps retrouvé dans quelques jours ?

Publié par Romane TARDY le 21 Mar 2022 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Delphine Jubillar a disparu depuis plus un an et les recherches commencent à stagner. Si les témoignages et les fouilles se multiplient, le corps reste introuvable. Toutefois, un nouvel élément viendrait perturber les recherches : la météo.

>>> A lire aussi : Cédric Jubillar : ses chiens abandonnés dans le sous-sol de sa maison ? Les tristes révélations

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Delphine Jubillar : La météo perturbe les recherches de son corps

Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du 15 décembre 2020. En juin, son mari a été incarcéré en tant que principal suspect. Toujours présumé innocent, les enquêteurs ne cessent de chercher des indices ou des preuves autour de cette affaire.

Puits, maison, ferme, de nombreux coins autour de Cagnac-Les-Mines, commune de résidence de la disparue, ont été scrutés de près. Des drones viennent même d’être envoyés pour survoler la ville et possiblement trouver des indices.

Cependant, La Dépêche vient de dévoiler qu’un nouvel élément avait bouleversé les recherches. En effet, les drones ont été perturbés par la météo : « Le vent d’autan a dissuadé les enquêteurs de les sortir » . Dans le Tarn, l’alerte jaune « vent violent » a été déclenchée et ces rafales ralentissent les enquêteurs. Heureusement, le temps devrait rapidement s’améliorer. En effet, une météo encore compliquée s’annonce ce lundi et mardi mais le soleil fera son retour mercredi et les rafales de vent se calmeront progressivement.

A quoi servent ces drones ? Ils sont équipés de « caméras thermiques et multispectrales capables de repérer des endroits où la terre a été retournée » .

Cédric Jubillar et ses semi-aveux

Par ailleurs, les révélations se multiplient depuis la sortie du livre Le mystère Jubillar. Cédric aurait expliqué au journaliste Ronan Folgoas comment bien dissimuler un corps : « Il suffit de le donner aux cochons qui mangent tout sauf les dents » . Malgré le manque de porcherie dans la région, cette déclaration qui sonne comme un semi-aveu fait froid dans le dos. 

Le suspect est allé encore plus loin et semble un peu trop s’y connaître en organisation de meurtre : « Il m’a raconté qu’il s’est fait curer le dessous des ongles et la b*te. Il m’a alors expliqué savoir comment faire pour effacer les empreintes. Il suffit de poncer les mains avec du papier à poncer » . 

Depuis le début de l’enquête, plusieurs témoins affirment que Cédric Jubillar leur aurait avoué le meurtre à demi-mots comme son ancien codétenu par exemple. Quand aurons-nous enfin le fin mot de cette histoire ? Le soleil suffira-t-il à lever le voile sur cette affaire ?

>>> A lire aussi : Cédric Jubillar a avoué le meurtre ? Ces menaces qui en disent long…

0