Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : cette décision radicale pour se protéger de son mari

Publié par Justine le 10 Août 2021 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar ne semble pas avancer. Pourtant, de nombreux éléments s’ajoutent et jouent en la défaveur de Cédric Jubillar. Cette fois, le mari est accusé d’espionner les comptes bancaires de sa femme.

delphine jubillar

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : L’endroit où est caché le corps enfin révélé ?

4 heures avant sa disparition, Delphine Jubillar prend une décision radicale

Depuis la nuit du 15 au 16 décembre, Delphine Jubillar n’a donné aucun signe de vie. La vie de la mère de famille est passée au crible au point d’être partagée dans les moindres détails dans les médias. Cette fois, c’est une décision radicale de la mère de famille qui intéresse les enquêteurs. 4 heures avant sa disparition, l’infirmière a changé ses codes bancaires.

En instance de divorce, la relation entre les époux est conflictuelle. Il s’avère que Cédric Jubillar ne supporte pas que sa femme refasse sa vie et n’hésite pas à espionner ses comptes bancaires. BFM TV dévoile que « les 2 et 6 décembre 2020, Cédric Jubillar va jusqu’à consulter les comptes bancaires de sa femme et y découvre des dépenses en coiffure, sous-vêtements, réservations d’hôtellerie » .

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar perd la garde de ses enfants : l’étrange découverte des services sociaux à son domicile

L’infirmière constamment surveillée ?

Au courant des pratiques de son mari, Delphine Jubillar modifie la totalité de ses codes directement à l’agence bancaire et disparaît 4 heures après. Ce n’est pas la première fois que Cédric Jubillar est accusé d’espionner sa femme. Les enquêteurs ont découvert que le père de famille a géolocalisé sa femme pour suivre ses déplacements.

Pire, selon 5 témoins, l’homme aurait fortement insisté sur le fait de vouloir tuer sa femme : « si Delphine me quitte un jour je la tuerai » ou « je vais la tuer, je connais un endroit où on ne la trouvera jamais » . Malgré ces nombreuses accusations, les avocats de Cédric Jubillar réclament sa remise en liberté.

>>> À lire aussi : L’appli LCL victime d’un bug : des clients ont pu accéder aux comptes bancaires d’autres utilisateurs

0