Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition de Delphine Jubillar : la peur s’intensifie à Cagnac-les-Mines

Publié par Manon CAPELLE le 27 Déc 2020 à 11:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela fait maintenant onze jours que Delphine Jubillar, infirmière et mère de deux enfants, a disparu. L’inquiétude grandit de jour en jour dans le village de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn.

disparition delphine jubillar inquiétude village Cagnac-les-mines

>>> À lire aussi : Trois gendarmes tués : L’ex-femme du tueur sort du silence

Les vidéos du jour à ne pas manquer

L’inquiétude grandit après onze jours sans nouvelle de Delphine Jubillar

Le village de Cagnac-les-Mines est sous le tumulte de l’enquête. Onze jours se sont écoulé depuis la disparition de Delphine Jubillar, mère de 33 ans. Et les multiples investigations de la police ont essoufflé les habitants de ce village du Tarn.

Tout est calme, les rues sont désertes. La tristesse grandit avec les jours qui passent. « Tout le village est triste. On ne comprend pas trop ce qui est arrivé », explique Sofiane, un jeune adolescent qui connaît bien le couple Jubillar.

Mais, l’inquiétude grandit également dans les esprits des riverains. « J’ai plus peur de sortir aujourd’hui. C’est vraiment choquant, ça ne devrait pas arriver ce genre de choses », souligne une jeune femme, Emy.

>>> À lire aussi : Des centaines de voisins se réunissent pour remercier leur livreur !

L’espoir s’amenuise mais il existe toujours

Le scénario d’un rôdeur se fait de plus en plus plausible pour les habitants du village. Le maire, Patrice Norkowski, s’accorde à dire que « ce serait le pire des scénarios ». Toutefois, tous espèrent une fin heureuse. « L’inquiétude est là, et bien que l’espoir s’amenuise de jour en jour, il existe toujours. On espère toujours la voir revenir. »

Malgré les recherches et la battue, aucun signe de Delphine Jubillar n’a été trouvé. Ainsi, le maire de Cagnac-les-Mines a pris la parole : « C’était quelque chose, de voir cet élan de solidarité, et ça fait chaud au coeur. Une disparition comme celle-là, qui concerne une jeune maman, ça marque les esprits, donc les gens et les Cagnacois ont répondu présent. Malheureusement, cela n’a rien donné, mais on continue de tout faire pour essayer d’aider les services de gendarmerie. On espère toujours un dénouement heureux. »

>>> À lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : le mystère s’épaissit après la perquisition au domicile du couple

Source : La Dépêche 
0