Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition d’Emile : l’affaire reliée à une autre disparition d’enfant vieille de 34 ans ?

Publié par Fanny Jacob le 12 Juil 2023 à 14:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce 8 juillet 2023, le petit Emile, âgé de deux ans, a disparu au sein de la commune de Vernet (Alpes-de-Haute-Provence). Mais, il n’est pas le seul. Non loin du village, une autre disparition similaire a eu lieu, 34 ans en arrière.

A lire aussi : Trois morts et plusieurs enfants disparus après un crash d’avion

La suite après cette publicité

Disparition d’Emile : un autre petit garçon disparu dans des circonstances similaires

Vernet, dans les Alpes-de-Hautes-Provence, est un petit village situé dans une zone montagneuse qui compte seulement 3000 habitants. Une ville qui peut sembler sans histoire, mais qui a été touché par plusieurs drames.

Un peu avant la disparition d’Emile, un avion s’était crashé sur le village. Un terrible incident daté de 2015, qui a fait 150 morts.

La suite après cette publicité

Mais, encore avant cela, un autre enfant avait disparu non loin de Vernet, c’était il y a 34 ans. L’enfant s’appelait Yannis, il était âgé de 3 ans lors de sa disparition, en mai 1989.

La suite après cette vidéo

Le petit garçon était en train de jouer avec ses frères et sœurs lorsqu’il a subitement disparu. Tout s’est déroulé à Ganagobie, ville située à 60 km de Vernet.

Un village de 90 habitants qui a été fouillé de fond en comble par les forces de l’ordre et les habitants. Mais, le petit Yannis n’a jamais été retrouvé.

La suite après cette publicité
enfant porte disparu yannis avant Emile

A lire aussi : Un jeune Français de 8 ans sauvé miraculeusement après une chute de 100 mètres

« Le pire, c’est de ne pas savoir comment ça s’est passé »

La suite après cette publicité

Les parents avaient retrouvé les vêtements de leur enfant à quelques centaines de mètres de la maison familial. Cela a été la seule piste des gendarmes.

Encore aujourd’hui, 34 ans après les faits, les parents de Yannis sont toujours dans l’attente de réponses.

« Le pire, c’est de ne pas savoir comment ça s’est passé, où il est, s’il est vivant, s’il est mort, c’est ça qui est le plus difficile à accepter » , a déclaré la maman du petit garçon à France 3.

La suite après cette publicité

Les deux affaires, celle d’Emile et celle de Yannis, pourraient-elles être liées ? Pour le moment, aucune piste n’est écartée. Toutefois, deux pistes sont privilégiées par les enquêteurs, à ce stade.

A lire aussi : Disparition d’Emile : A-t-il pu survivre à un si jeune âge ?