Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : un instituteur se suicide dans la cour de l’école, juste avant la rentrée…

Publié par La rédaction le 02 Sep 2023 à 10:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

C’est un véritable drame qui est malheureusement survenu dans le département du Loir-et-Cher… Et pour cause ! Ce mardi 29 août, le corps d’un instituteur d’une école primaire a été retrouvé inanimé et sans vie dans la cour… de l’établissement. S’il s’agit visiblement d’un suicide, une enquête a d’ores et déjà été ouverte pour tenter de faire la lumière sur ce tragique évènement.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Ce célèbre acteur français avoue avoir pensé au suicide

Un instituteur retrouvé sans vie dans la cour de l’école

Il est difficile de comprendre, pour l’heure, le pourquoi du comment de la raison d’un tel geste. Et, malheureusement, il devrait s’avérer impossible de le savoir un jour. Ce mardi 29 août, un nouvel instituteur de l’école primaire de Saint-Bohaire, dans le Loir-et-Cher, a été retrouvé mort dans la cour de l’établissement alors que la rentrée devait avoir lieu dans les prochains jours.

La suite après cette publicité

Visiblement nouvel habitant de cette ville, l’homme de 36 ans n’était pas encore connu de ses futurs collègues. Sur place, les autorités n’ont pu que constater son décès, sans réellement pour le moment comprendre les raisons de ce qui s’apparente à un suicide. Une enquête a été ouverte pour tenter de faire disparaitre cet écran de fumée empêchant de comprendre.

instituteur suicide rentree

>>> A lire aussi : Une jeune gendarme de 25 ans se suicide dans sa caserne

La suite après cette publicité

Le syndicat a pris la parole

Mis au courant du suicide de cet instituteur, le syndicat FSU-SNUipp41 a pris la parole : « Nous sommes inquiets sur le lieu et le moment choisis par notre collègue pour accomplir ce geste irréversible ». La question se pose également sur la raison pour laquelle cet homme a souhaité se donner la mort dans la cour de l’école. Existe-t-il une raison en rapport avec ses fonctions professionnelles ? Il sera probablement difficile d’en avoir la certitude un jour, désormais…

>>> A lire aussi : Suicide à l’Élysée : Brigitte Macron complètement chamboulée