Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Elisa Pilarski : Curtis expertisé à Toulouse… les tests ADN des chiens visés dévoilés, ce n’est plus qu’une question de jours

Publié par Manon CAPELLE le 17 Août 2020 à 9:51
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En novembre 2019, Elisa Pilarski était retrouvée morte, mordue pas des chiens dans une forêt. Depuis, l’enquête vise à savoir quel chien a mordu la femme, qui était enceinte. Les tests ADN d’une soixantaine de chiens devraient être connus sous quelques jours. De plus, Curtis, le chien de la victime et principal « suspect », devrait être expertisé bientôt. 

Elisa Pilarski Curtis analyse ADN chiens

>>> À lire aussi : Un fermier se venge en déchargeant plus de 400 pneus devant une maison

La suite après cette publicité

Les tests ADN des chiens de courre bientôt révélés

Le Journal du dimanche révèle que les tests ADN, faits sur les 67 chiens suspectés d’avoir mordu et tué Elisa Pilarski, devraient être connus dans les prochains jours. Ainsi, les enquêteurs sauront si l’un des chiens est à l’origine du décès de la jeune femme. 

La suite après cette vidéo

Pour rappel, le 16 novembre 2019, Elisa Pilarski se baladait dans une forêt avec Curtis, son chien, tandis qu’une chasse à courre était organisée dans cette même forêt. L’autopsie de la jeune femme révélait que le décès était dû « à des morsures d’un ou plusieurs chiens. » 

La suite après cette publicité

Le jour du drame, l’un des cinq chiens d’Elisa, Curtis est retrouvé couvert de sang. Ainsi, le gros American Staffordshire Terrier est rapidement devenu le principal « suspect ». 

Toutefois, les 62 chiens de la chasse sont soupçonnés. Ainsi, tous ont été testés. Selon les informations du JDD, les résultats devraient tomber avant la fin du mois d’août. 

>>> À lire aussi : Une boulangère va commettre l’impensable sur les pâtisseries… dégoût garantie !

La suite après cette publicité

Curtis, le chien d’Elisa Pilarski, devrait bientôt avoir son expertise

Quant à Curtis, le chien du compagnon de la victime, Christophe Ellul, il est actuellement retenu à Toulouse. Son expertise sera bientôt réalisée par Christian Diaz, un vétérinaire de Balma. Ce médecin a été assigné pour examiner l’animal, qui est suspecté d’être à l’origine de la mort d’Elisa.

Le chien avait été transféré de Beauvais vers Toulouse, car Christophe Ellul a rejoint la mère d’Elisa Pilarski avant le confinement. Toutefois, il estime que Curtis est « emprisonné abusivement depuis plus de huit mois dans des conditions de détention qui aujourd’hui peuvent être assimilées à de la maltraitance. »

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Deux hommes ensanglantés armés de tronçonneuses débarquent sur une plage