Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un bébé de 20 mois tué par balle : le choc !

Publié par Claire JONNIER le 15 Nov 2020 à 10:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La question du port d’armes aux États-Unis est sans cesse remise en question. Et malheureusement, ce triste fait divers ne fait que raviver le débat. Ce jour-là, une mère de famille se dispute avec son voisin et décide de sortir son arme. Le souci, c’est qu’elle tire accidentellement sur son bébé de 20 mois.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Choc : une fillette de trois ans poignardée par sa mère, ce que l’on sait

Elle tire accidentellement sur son bébé de 20 mois

La suite après cette vidéo

C’est un triste fait divers qui se déroule aux États-Unis. Ce jour-là, dans la ville de Détroit, une mère de famille entame une dispute avec son voisin. A priori, l’objet de la discorde concernerait de la livraison de nourriture. Rapidement, le ton monte et l’homme sort un marteau avec une attitude particulièrement menaçante.

La suite après cette publicité

Face à cela, la mère de famille a donc décidé de répondre par la force. Titulaire d’un port d’armes, elle dégaine donc son pistolet en visant le voisin. Le souci, c’est qu’elle va même aller jusqu’à actionner la gâchette… Et au passage, elle tire accidentellement sur son bébé de 20 mois qui était tranquillement en train d’attendre dans la voiture juste à côté.

père fils meurent ambulance

>> À lire aussi : Atroce : Une infirmière inculpée pour le meurtre de 8 bébés !

Un drame tragique

La suite après cette publicité

Si ce fait divers peut paraître tragique, il n’est pourtant pas un cas isolé. En effet, aux États-Unis, la légalisation du port d’armes rend parfois certaines situations dramatiques. C’est justement le cas pour cette mère de famille qui tire accidentellement sur son bébé de 20 mois. Rapidement, la victime sera conduite à l’hôpital dans un état grave.

Pour le moment, aucune information n’a été donnée sur son état de santé mais tout laisse présager du pire. À la suite de ce drame, la police s’est immédiatement rendue chez la mère de famille pour saisir ses armes et les mettre sous-scellés. Quant au chef de la police de Détroit, il n’a plus les mots…« Je n’ai pas les mots pour décrire ce que je ressens à chaque fois qu’un enfant ou une personne innocente est victime de violence. Il y a beaucoup de personnes qui portent légalement des armes à feu et ces personnes doivent savoir que cela implique une grande responsabilité. »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.