Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Elle suit son GPS et se retrouve suspendue dans le vide

Publié par Elodie GD le 08 Fév 2024 à 7:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Déterminée à rejoindre sa destination, l’automobiliste thaïlandaise était prête à tout, même à traverser un pont trop étroit. Malheureusement, son trajet a viré au cauchemar quand sa voiture s’est retrouvée coincée sur ce fameux pont, suspendue au-dessus de l’eau. Tout ça à cause d’une erreur de GPS

À lire aussi : Il « suivait son GPS » en trottinette et se retrouve sur une autoroute

Un GPS pas toujours infaillible…

Ce trajet restera gravé dans sa mémoire. Pour cause, l’automobiliste thaïlandaise aurait pu y passer. Par chance, elle a pu compter sur la vigilance d’une passante qui a immédiatement prévenu les secours.

Comme beaucoup, la conductrice a depuis longtemps opté pour le GPS. Pratique, il est devenu l’allié fidèle de presque tous les chauffeurs, garantissant de nous mener à bon port. Seulement, il arrive que le GPS oublie de prendre en compte certains détails. Comme les sens interdits, ou encore les ponts réservés piétons.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Et malgré elle, cette automobiliste en a fait les frais. Ainsi, alors qu’elle cherchait à traverser la rivière, son GPS lui indique de traverser un pont. Jusqu’ici, tout va bien. Confiante, elle s’engage sur ce dernier, sans estimer ni sa largeur, ni sa solidité au préalable. Grossière erreur…

Elle se retrouve bloquée sur un pont à cause d'un GPS

À lire aussi : Son GPS se met à l’insulter : « Tourne à droite, sal*** ! »

Grosse frayeur sur le pont !

Après avoir parcouru une dizaine de mètres, l’une des roues se bloque. Prise de panique, elle ne pense plus qu’à une chose : la rivière, menaçante en dessous d’elle.

Par chance, une passante voit la scène et prévient immédiatement les secours. Tirée d’affaires, la conductrice a toutefois dû faire une croix sur son véhicule. Pour cause, les secours ignoraient encore comment le dégager du pont sans endommager la structure.

« J’étais concentrée sur le GPS et je n’ai pas regardé autour de moi », reconnait-elle. « Je pensais que le pont était solide et probablement utilisé par d’autres personnes. Lorsque je me suis retrouvée coincée, j’ai eu très peur, car je me trouvais au milieu de la rivière Yom. J’ai eu peur que la voiture ne tombe dans la rivière, alors je suis sortie pour aller chercher de l’aide ».

À lire aussi : Il voulait voir le pape, son GPS l’envoie à Rom en Allemagne et non à Rome en Italie