Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un fétichiste des pieds se livre à la police après avoir vu son avis de recherche

Publié par Nicolas F le 08 Nov 2020 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La police flamande avait émis un avis de recherche dans la région de Gand, en Belgique, pour retrouver un homme fétichiste, qui avait mis au point tout un stratagème pour parvenir à sentir les pieds de ses victimes. L’homme sévissait depuis 14 ans aux abords d’un campus universitaire. Le fétichiste s’est lui-même rendu à la police cette semaine, avouant ses vices et demandant une aide médicale pour s’en sortir.

> À lire aussi : Ses pieds sont idolâtrés dans le milieu fétichiste : elle gagne sa vie en envoyant des photos de ses pieds

L’homme se faisait passer pour sourd et muet pour parvenir à ses fins

Dans les environs de Gand, plusieurs jeunes femmes ont été les victimes d’un homme pervers, attiré par les pieds. Sur le campus de l’université de Gand, une légende urbaine circulait sur l’existence de cet homme, qui était surnommé Voetenman (L’homme des pieds, en français). En 14 ans, l’homme avait réussi à profiter de la naïveté de dizaines d’étudiantes qui n’avait jamais entendu parler de lui. En tout, 17 jeunes femmes ont porté plainte, mais il existe bien d’autres victimes qui n’ont jamais osé se rendre à la police.

> À lire aussi : A 23 ans, elle révèle gagner une somme pharaonique grâce à… ses pieds !

Le fétichiste s’est rendu et demande de l’aide pour se soigner

Le fétichiste avait mis au point un stratagème pour avoir ses victimes. Il se faisait passer pour sourd et muet et abordait les étudiantes leur demandant de l’aide. Son plan lui permettait ensuite d’arriver jusqu’au studio des filles, et par différents subterfuges, il parvenait parfois à les faire se déchausser et à sentir leurs pieds. L’homme ne s’est jamais montré violent. Finalement fin septembre, un portrait-robot a été dessiné et une caméra de surveillance a réussi à filmer son visage. Un avis de recherche a été diffusé à la télévision flamande et plusieurs personnes l’ont reconnu. Honteux de ses actes, il s’est rendu lui-même à la police. Il s’agit d’un Français, originaire de Lille, qui a été longuement interrogé et qui a admis ses actes. Conscient de son problème, il a lui-même émis la volonté de se faire soigner. Il a été libéré sous caution, avec l’obligation de prouver qu’il suit un traitement.

> À lire aussi : Un inconnu lui offre des cartes de crédits en échange de photos de ses pieds

Crédits : Police fédérale – Source : 7sur7

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.