Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Enfermé dans un placard et sous-alimenté, un garçon de 6 ans est décédé

Publié par Manon CAPELLE le 08 Mar 2020 à 15:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une mère, un père et une grand-mère ont été arrêtés en Arizona, aux États-Unis. Ils sont responsables du meurtre d’un garçon de 6 ans, qui était maltraité et victime de malnutrition. 

enfermé placard enfant garçon mort

>>> À lire aussi : ALERTE : Michel Fourniret a reconnu le meurtre d’Estelle Mouzin

Un garçon de 6 ans est décédé

Cet enfant de 6 ans a vécu un véritable calvaire. La semaine dernière, une mère, un père et une grand-mère ont été arrêtés et inculpés pour meurtre et maltraitance sur un mineur. Anthony Jose Archibecque-Martinez (23 ans), Elizabeth Archibecque-Martinez (26 ans) et Ann Marie Martinez (50 ans) ont été arrêtés dans l’Arizona.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Les secours ont trouvé un garçon inconscient, chez eux. Malgré de nombreux essais pour le réanimer, il a été déclaré mort sur place. Les trois suspects ont reconnu les faits. Ils ont raconté que le garçon et son frère de 7 ans étaient enfermés dans un placard, la plupart du temps. 

Les deux garçons étaient enfermés depuis plus d’un mois. Ils étaient punis parce qu’ils auraient volé de la nourriture dans la cuisine, car leurs parents refusaient de les nourrir.

>>> À lire aussi : Cet homme se prend pour le Joker et menace de tuer des gens en direct (Vidéo)

Les parents et la grand-mère sont responsables de son calvaire

Les garçons étaient en état de malnutrition, ont annoncé les autorités. Le grand frère, toujours en vie, a été hospitalisé. Aussi, il a été pris en charge par les services sociaux, avec ses autres frères et soeurs de 2 et 4 ans. 

D’après People, les services de protection de l’enfance sont déjà intervenus dans cette famille. En 2013, des faits de maltraitance avaient été reportés. Toutefois, les autorités avaient estimé que les accusations n’étaient pas fondées.

Dans un communiqué, ils annoncent : « Nos services pleurent la perte tragique de cette vie innocente. Nous pouvons confirmer que les frères et soeurs de l’enfant sont actuellement pris en charge et reçoivent les soins et les services nécessaires pour les aider pendant cette période difficile. »

>>> À lire aussi : Effroyable : une agression et un viol filmés et partagés sur les réseaux sociaux