Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Incendie de la cathédrale de Nantes : un bénévole du diocèse avoue les faits

Publié par Manon CAPELLE le 26 Juil 2020 à 10:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire de l’incendie de la cathédrale Nantes avance à grand pas. Le bénévole du diocèse, qui était déjà soupçonné, est passé aux aveux. L’homme de 39 ans a été mis en examen et placé en détention.

cathédrale nantes incendie bénévole

>>> À lire aussi : Un homme vole un pénis géant de 1 mètre dans un sex shop

Un bénévole du diocèse avoue l’incendie de la cathédrale de Nantes

Une semaine s’est écoulée depuis l’incendie dans la cathédrale de Nantes. Un bénévole du diocèse était suspecté. L’homme de 39 ans, interpellé puis relâché, est finalement passé aux aveux. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire dans la nuit de samedi à dimanche, pour « destructions et dégradations par incendie. » 

Ouest France précise : « Il a reconnu dans la nuit devant le juge avoir allumé les trois foyers de l’incendie de la cathédrale. »

De son côté, l’avocat du bénévole affirme : « Mon client a coopéré. » Aussi, il assure : « Il regrette amèrement les faits et évoquer cela a été pour lui une libération. Mon client est aujourd’hui rongé par les remords et dépassé par l’ampleur qu’ont pris les événements. »

>>> À lire aussi : Une mère et son fils sautent dans l’enclos des alligators pour récupérer un portefeuille

« Une peine de 10 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende »

Quelques heures après l’ouverture de l’enquête, l’homme de 39 ans avait été placé en garde à vue. Les enquêteurs souhaitaient avoir son témoignage car aucune trace d’effraction n’avait été constatée sur les lieux. 

Le procureur de la République de Nantes a souligné : « Les premiers résultats communiqués par le laboratoire central de la préfecture de police de Paris amènent à privilégier la piste criminelle. »

Le bénévole a été de nouveau interpellé et placé en garde à vue samedi matin. Ainsi, l’homme a été placé en examen pour « des chefs de destructions et dégradations par incendie. » Il encourt « une peine de 10 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende », a précisé le procureur.

>>> À lire aussi : La terrible histoire de Fluker, cette baleine agonisante à cause de l’Homme

Source : France TV Info 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER