Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ivre, il refuse le contrôle des policiers et entame une partie de « chat-bite » avec eux…

Publié par Celine Spectra le 15 Fév 2022 à 12:39

Mardi 8 février, un homme a eu un accident alors qu’il conduisait son scooter. Ivre, il a refusé le contrôle de gendarmerie et s’est mis à les insulter.

Soudainement, d’un geste brusque, l’individu s’est mis à toucher les parties intimes d’un gendarme et crie « chat-bite ». Ce jeu potache consiste, pour mémoire, à toucher le sexe d’une personne, sans aucune raison valable…

Un individu ivre refuse le contrôle des policiers et entame une partie de chat-bite

Image Pixabay

>>  A lire aussi : Drame pour l’animateur Mac Lesggy : que s’est-il passé ? 

Un individu ivre refuse le contrôle des policiers et entame une partie de « chat-bite »

Ce mardi 8 février, un homme a été arrêté après avoir eu un accident de la circulation avec son scooteur. Ivre, il a catégoriquement refusé le contrôle de la gendarmerie. Il s’est même mis à les insulter. Il aurait pu s’en arrêter là. Il aurait dû s’en arrêter là d’ailleurs.

Puis lui est venue l’étonnante idée d’entamer une partie de chat-bite avec les militaires. Oui, vous avez bien lu. Un jeu potache qui consiste, pour mémoire, à toucher le sexe d’une autre personne sans aucune excuse valable. Voilà. Quoi de mieux que de mettre une main au paquet à un officier de police quand on a 3 grammes hein ?

>>  A lire aussi : Ils voulaient préparer des frites : ça tourne au drame

Un prévenu déjà connu pour d’autres faits similaires

La justice a estimé que ce jeu était similaire à une agression sexuelle. Le jeune homme a été placé en garde à vue immédiatement. Bah tu m’étonnes…

Il a comparu ce jeudi 10 février en audience de comparution immédiate et a écopé de 1 an de prison. Dont 6 mois avec un sursis. Ainsi qu’un maintien en détention. Le prévenu était déjà connu pour des faits identiques. 

Jeux de mains, jeux de vilains…

>>  A lire aussi : Ils voulaient dévoiler le sexe de leur enfant mais ça a tourné au drame (vidéo) 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.