Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Deux lesbiennes et militantes LGBTQ sont condamnées à mort

Publié par Felix Mouraille le 08 Sep 2022 à 5:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Deux lesbiennes et militantes des droits LGBTQ sont condamnées à mort en Iran. L’organisation iranienne de défense des droits des personnes LGBTQ demande l’intervention des autorités internationales.

lgbt mariage pour tous etats unis mariage homosexuel menace interdiction avortement

Accusées de promouvoir l’homosexualité, deux militantes iraniennes des droits LGBTQ sont condamnées à mort. L’organisation de défense des droits humains kurde, Hengaw, annonce que leur condamnation est tombée lundi au tribunal d’Ourmia.

Zahra Sedighi Hamedani, âgée de 31 ans, et Elham Chubdar, 24 ans sont aussi accusées de promouvoir la religion chrétienne. Les deux femmes lesbiennes sont coupables d’avoir échangé avec un média qui dénonce le régime iranien. Pour l’instant, les deux activistes sont détenues dans le quartier des femmes de la prison de Ourmia.

Militantes LGBTQ mises sous pression en Iran : un problème récurrent

Zahra et Elham ne sont pas les premières activistes LGBTQ à être visée par les autorités iraniennes. En effet, la situation d’une militante comme Sedighi Hamedani inquiète les ONG depuis plusieurs mois. Arrêtée en octobre 2021, elle a été mise à l’isolement pendant deux mois. Selon Hengaw, Sareh n’a pas eu le droit de voir un avocat et vit sous la pression des agents qui menacent de l’exécuter.

Amnesty International rapporte qu’elle est accusée de défendre des personnes LGBTQ sur les réseaux sociaux. Avant de tenter de s’enfuir, Sedighi Hamedani a déclaré dans une vidéo pour 6Rang la souffrance de leur communauté : « Que cela mène à la mort ou à la liberté, nous resterons fidèles à nous-mêmes » .

« Nous exhortons maintenant l’Allemagne et d’autres gouvernements étrangers à faire pression »

La condamnation à mort des deux militantes LGBTQ est confirmée dans un communiqué par l’Autorité judiciaire locale. Zahra Sedighi Hamedani et Elham Chubdar sont pointées du doigt pour « corruption sur terre » .

En Allemagne, Shadi Amin, coordinatrice de 6Rang demande l’aide des gouvernements étrangers chez nos confères de l’AFP. « Nous exhortons maintenant l’Allemagne et d’autres gouvernements étrangers à faire pression {…}. C’est la première fois qu’une femme est condamnée à mort en Iran en raison de son orientation sexuelle » .

0