Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Il est temps que ça s’arrête » : Isabelle Balkany prête à se suicider ? Elle aurait avalé des médicaments

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 03 Fév 2022 à 15:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le couple Balkany vient d’être renvoyé en prison suite à la révocation de manière définitive de leur bracelet électronique. Isabelle Balkany a été transférée dans la foulée aux urgences par le Samu après avoir avalé une boîte de médicaments.

>>> À lire aussi : « J’ai voulu m’endormir une deuxième fois » : Isabelle Balkany révèle ses pensées noires

Plusieurs condamnations pour le couple Balkany

Depuis des années, le couple Balkany est dans le viseur de la justice pour de nombreux faits. L’ancien maire de Levallois-Perret et sa compagne avaient été condamnés pour « fraude fiscale massive » . Le couple était jusqu’à présent assigné à résidence dans son moulin normand de Giverny.

Mais le 24 janvier dernier, le parquet général de Rouen avait « requis la confirmation«  de la révocation le 17 décembre 2021, par le tribunal d’application des peines (TAP) d’Évreux, de leur placement sous bracelets électroniques. Ce 3 février, les époux Balkany ont été renvoyés en prison à la suite de cette décision.

Un message troublant

Juste après l’annonce de ce retour en prison, Isabelle a posté un message assez troublant sur son Twitter. Dans le message, Isabelle se dit épuisée par de nombreuses choses. Elle a avec ce message posté une photo où le texte : « Il est temps que ça s’arrête » est écrit. Un message de détresse face à cette situation.

Les informations ont afflué en même temps dans cette affaire, au point où l’on vient d’apprendre qu’Isabelle Balkany a été transportée par le Samu. Elle aurait avalé une boîte de médicaments. C’est ce qu’a annoncé son mari Patrick par téléphone en direct sur BFMTV. Il a exprimé sa colère face à cette décision et son inquiétude pour sa compagne. « Elle avait dit ‘moi je ne vais pas en prison, je me supprime. J’étais en bas en train de parler à mon avocat, elle a eu le sien, elle a avalé une boîte de je-ne-sais-quoi » , a-t-il raconté.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron candidat à la présidentielle ? Le président répond enfin

 

0