Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Des jumelles de 74 ans virées de chez elles vont passer Noël dans une cave

Publié par Gabrielle Nourry le 23 Déc 2022 à 22:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Deux sœurs niçoises âgées de 74 ans ont été expulsées de l’appartement où elles ont passé toute leur vie. En plein hiver, les jumelles sont contraintes de vivre dans la cave de leur immeuble sans eau ni électricité. Une situation terrible à quelques jours des fêtes de fin d’année.

À lire aussi : Cette femme se fait expulser de chez elle avec ses 3 enfants : elle filme la venue de la police (Vidéo)

Des jumelles expulsées de leur logement

Simone et Christiane ont été expulsées de leur appartement en octobre. L’appartement dans lequel les sœurs jumelles résidaient depuis leur naissance a été vendu après le décès de la propriétaire des lieux.

Les deux sœurs l’ont occupé gratuitement en raison de leur statut de gardiennes de l’immeuble. « Ça a été vendu, on n’a aucune dette, on a toujours tout fait dans les règles. On nous avait promis de rester. On ne sait pas où sont les papiers… » expliquent-elles à Nice-Matin.

Les deux retraitées sont très attachées à ce logement. Elles ont donc tenté de racheter l’appartement au nouveau propriétaire. Mais elles ne sont pas parvenues à le joindre. « On veut être discrètes, ne pas faire pitié aux autres » s’excusent les jumelles.

jumelles

À lire aussi : Cet homme dort dans sa voiture : son histoire bouleverse les téléspectateurs de Sept à Huit

Elles vivent dans une cave

Les jumelles vivent désormais dans la cave de l’immeuble. Mais cet abri est très précaire puisqu’elles n’ont ni eau ni électricité. Simone et Christiane n’ont même pas pu récupérer leurs meubles et dorment à même le sol sur un simple tapis.

« On est prêtes à vivre dans cette cave jusqu’à ce qu’on retourne ici, dans notre appartement » ont-elles confié au micro de BFMTV. Les jumelles ne comptent pas lâcher l’affaire et veulent à tout prix retrouver le logement où elles ont grandi.

L’histoire a fait beaucoup de bruit et est remontée aux oreilles de Christian Estrosi, maire de la ville. « En tant que maire de Nice je ne peux que leur proposer de les reloger. Je leur demande du fond du coeur d’accepter nos propositions, personne ne veut les voir passer les fêtes dans ces conditions«  a-t-il écrit sur Twitter.

À lire aussi : Des habitants « en danger » dévoilent l’état catastrophique de leurs logements, ils accusent la société immobilière Nexity (vidéo)

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0