Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une femme giflée dans un train à cause de sa jupe jugée trop courte

Publié par Romane TARDY le 12 Août 2022 à 10:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les vêtements que chacun porte font parfois vraiment débat. Rappelez-vous de cette adolescente renvoyée de l’école à cause sa tenue jugée inappropriée. Eh bien, jeudi dernier, c’est une autre jeune femme qui a été agressée à cause de sa jupe jugée trop courte. Elle était dans le TER au niveau de Saint-Etienne.

Publicité

Giflée pour une jupe jugée trop courte

Les vacances d’été c’est l’occasion de sortir ses tenues les plus légères, surtout avec cette canicule. C’est ce qu’a fait cette jeune femme en enfilant une jupe pour prendre le TER reliant Firminy à Lyon. Elle ne pensait pas que sa tenue lui porterait autant préjudice. Les faits se sont déroulés vers 19h. Le TER quittait la gare de Saint-Etienne Châteaucreux.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

A ce moment-là, un homme de 31 ans, qui était dans le train également, interpelle soudain la jeune femme sur sa tenue. Selon Le Progrès, elle lui aurait alors tenu tête en répondant : « Tu n’as jamais vu une femme en jupe » . Des passagers auraient alors entendu la dispute quand soudain l’homme se serait permis de lui cracher dessus puis de la gifler.

La jeune femme d’une vingtaine d’années est directement allée rapporter cette agression à un agent SNCF, qui a ensuite prévenu les forces de l’ordre. En arrivant à la gare suivante, la police, qui se trouvait sur le quai, attendait l’agresseur. Il a tenté de s’enfuir en trottinette puis a refusé de se faire contrôler. Il était manifestement ivre. La victime a porté plainte et l’agresseur sera donc convoqué par la justice pour violences, avec la circonstance aggravante d’avoir agi ainsi dans un transport public.

Des agressions à répétition pour de simples tenues…

Publicité

Bus, avion, et maintenant train. Se faire agresser pour une simple tenue semble être devenu monnaie courante, et c’est bien triste… Une nouvelle preuve du sexisme qui règne encore en France. Cette jeune femme est loin d’être la seule à subir ce genre d’humiliation.

En septembre 2020, une enquête de OpinionWay, auprès d’un échantillon représentatif de 695 jeunes âgés de 18 à 30 ans pour 20 minutes, atteste que 42 % des femmes dans cette tranche d’âge affirment avoir déjà subi au cours des 12 derniers mois une agression suite au port d’une tenue jugée trop courte ou trop moulante. 17 % ont même été agressées à plusieurs reprises cette année-là. Un terrible constat…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN