Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

L’assistant réalisateur qui a remis l’arme à Alec Baldwin sort de son silence

Publié par Céline le 02 Nov 2021 à 12:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le rôle de David Halls, assistant réalisateur, dans l’accident qui a eu lieu au Nouveau-Mexique fait l’objet d’une multitude de spéculations depuis qu’il a avoué enquêteurs qu’il aurait dû vérifier l’arme… Mais qu’il avait totalement oublié de le faire !

L'assistant réalisateur qui a remis l'arme à Alec Baldwin sort de son silence

Image Youtube

>> À lire aussi : Après le drame, la femme d’Alec Baldwin publie des photos qui font scandale ! 

L’assistant réalisateur qui a remis l’arme à Alec Baldwin sort de son silence

L’assistant réalisateur qui a remis à Alec Baldwin l’arme chargée a enfin souhaité prendre la parole ce lundi 1er novembre. Il se dit « triste et choqué ».  Il a informé que non seulement Halyna Hutchins était une personne très talentueuse, mais c’était aussi une amie. Dans un communiqué au New York Post, David Halls a donc souhaité se confier, mais il ne commente néanmoins ni le drame, ni son rôle.

Il espère que cette tragédie va permettre à l’industrie du cinéma de revoir ses valeurs et ses pratiques afin de dorénavant éviter qu’un tel drame ne se reproduise. David Halls était responsable des armes sur le tournage. Il devait s’assurer qu’elles étaient bel et bien inoffensives avant de les amener sur le plateau.

>> À lire aussi : Alec Baldwin après son tir mortel, il sort du silence pour la première fois 

Il n’a pas vérifié l’arme

L’assistant réalisateur a donc confié aux enquêteurs qu’il aurait dû vérifier que toutes les cartouches utilisées pour répéter étaient factices, mais il ne l’a pas fait. Et là, le drame, une munition réelle tirée par Baldwin a tué Halyna Hutchins et terminé sa course dans l’épaule de Joel Souza.

La veille du tir, un membre de l’équipe avait démissionné. Il rencontrait maintes inquiétudes quant à la sécurité sur le tournage. « Il y a déjà eu plusieurs décharges accidentelles d’armes […] il n’y a pas de réunion de sécurité », informait Lane Luper dans un courriel destiné à annoncer sa démission.

>> À lire aussi : Affaire Alec Baldwin : Ces aveux qui peuvent tout faire basculer 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0