Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Ligoté nu à un arbre, roué de coups, ce maire a vécu l’enfer

Publié par Romane TARDY le 14 Sep 2021 à 16:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un maire de l’Aveyron a vécu le pire. Attaché à un arbre, dénudé, il a été violemment agressé sur l’île du Ramier, lieu de rencontre homosexuelle. Il a reçu de nombreux coups et a dû être hospitalisé.

ile-agression-toulouse

>>> A lire aussi : Drame : Un adolescent se jette sous un train juste devant ses camarades

Un maire frappé et ligoté nu à un arbre

Au bout de l’île du Ramier, en bord de Garonne à Toulouse, une scène affreuse s’est produite. Connu comme un lieu de drague homosexuelle, un homme de 67 ans s’y est rendu samedi vers minuit. Il a garé sa voiture chemin de la Loge. C’est alors qu’il a été violemment agressé par deux personnes qui savaient que l’endroit était relativement calme. A peine le sexagénaire sorti de son véhicule, ils sont tombés sur lui et l’ont roué de coups de poing et de pied. Ils ne se sont pas arrêtés là puisqu’ils l’ont déshabillé. Une fois nu, il a été ligoté à un arbre.

Quand les agresseurs ont pris la fuite, ils ont dérobé ses vêtements et son véhicule. La voiture a été retrouvée par les autorités, elle a été abandonnée peu après l’agression.

Une agression homophobe ?

Selon la Dépêche du Midi, la victime a été identifiée comme le maire d’une petite commune de l’Aveyron. L’élu souffre d’une fracture du nez et a été touché à la tête et aux bras. Il était encore hospitalisé ce lundi 13 septembre après une opération. La victime n’a alors pas encore été entendue.

Une enquête a été ouverte et confiée à la Sûreté départementale pour interpeller les auteurs de l’agression, qui ne sont à ce jour pas encore identifiés.

Le caractère homophobe de l’agression est envisagé mais pas encore confirmé. Il ne s’agit pas de la première agression dans ce lieu. En 2018, un cinquantenaire a été pris à partie par un groupe homophobe, il avait reçu des coups de couteau avant de se faire voler sa voiture.

>>> A lire aussi : Deux hommes nus attaquent un cycliste dans les rues de Londres

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0