Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

McDo : le brownie qu’elle a mangé a failli lui coûter la vie

Publié par Alexis ANOVAS le 07 Déc 2019 à 6:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette histoire va vous passer l’envie d’aller vous prendre un Big Mac au McDo du coin ! Safia, une jeune femme de 24 ans, a raconté avoir mangé un brownie… À la javel !

La suite après cette publicité

À lire aussi : McDonald’s vire son PDG après une liaison amoureuse au sein de l’entreprise !

Elle mange un brownie à la javel au McDo

La suite après cette vidéo

Safia a raconté sa mésaventure dans les colonnes du Parisien. Alors qu’elle était de sortie avec une amie, la jeune femme a rencontré un souci avec sa commande. En effet, le brownie qu’elle avait acheté au McDonald’s du centre commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois avait un goût de javel.

La suite après cette publicité

« Je ne vais jamais au McDo. Mais ce jour-là, une amie voulait boire un café, on a décidé d’aller à celui du centre commercial O’Parinor » explique-t-elle, avant de préciser chez nos confrères qu’elle a « croqué et immédiatement senti un goût de javel. J’ai dit à mon amie : Ils abusent de faire le ménage juste à côté, ça sent trop fort ! »

Elle a donc réalisé que sa pâtisserie était anormalement composée de javel. Ni une ni deux, elle s’est empressée de recracher dans un mouchoir le morceau qu’elle avait dans la bouche, et de rapporter son gâteau au responsable. « Ils m’ont donné de l’eau, se sont excusés, et ont pris mon numéro qu’ils ont transmis au service consommateur de McDonald’s. » précise cette étudiante en droit.

Elle a déposé plainte

La suite après cette publicité

Depuis cette malheureuse affaire, Safia explique au Parisien qu’elle a eu des séquelles. « J’avais des nausées, la gorge qui brûle, une réaction allergique sur le torse et le cou. » Par conséquent, ma jeune étudiante a décidé de porter plainte pour « mise en danger d’autrui, risque immédiat de mort ou d’infirmité par violation manifestement délibérée d’une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence. »

Le problème est que la part de brownie en question a été mis à la poubelle. « Ça va être très compliqué d’enquêter sur un brownie… qui n’existe plus, tout comme de faire le lien entre ce brownie et les symptômes » s’agace-t-elle au Parisien. Précisons que Safia se plaint toujours de remontées d’acide, d’un mal de gorge, et continue à avoir des douleurs abdominales.

À lire aussi : Elle travaillait au McDo pour financer ses études mais un jour, dans le casier du vestiaire, elle a fait une immonde découverte !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.