Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« La France n’est pas la banlieue de Bab-el-Oued » : Brigitte Bardot s’en prend à « l’immonde fête » de l’Aïd-el-Kebir

Publié par Nicolas F le 24 Juil 2020 à 20:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans un communiqué sanglant, Brigitte Bardot fustige une fois de plus les rites sacrificiels jugés barbares par l’ancienne vedette de cinéma. À l’approche de la fête de l’Aïd, Brigitte Bardot n’y est pas allée avec le dos de la cuillère pour dénoncer ce qu’elle appelle une « immonde fête religieuse ».

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Brigitte Bardot : elle offre un cadeau très sexy à Brigitte Macron qui cache une petite moquerie

La suite après cette vidéo

Brigitte Bardot envoie un communiqué sanglant à l’occasion de la fête de l’Aïd-el-Kebir

Le 31 juillet aura lieu la fête musulmane de de l’Aïd-el-Kebir, une date à côté de laquelle Brigitte Bardot, connue pour être une fervente défenseuse de la cause animale, ne pouvait passer à côté. « Comme tous les ans », cette « immonde fête religieuse de l’Aïd-el-Kebir (…) sacrifiera cruellement, sans étourdissement préalable, des centaines de milliers de moutons », explique BB dans un communiqué. Elle détaille la « longue et douloureuse agonie » des moutons, qui finiront par mourir « étouffés par le sang qui coulera à flots de leurs gorges ouvertes ».

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Brigitte Bardot enfile un gilet jaune… son chien le porte aussi

L’ancienne actrice dénonce l’abattage sans étourdissement

« Si les musulmans en France nous imposent leurs traditions archaïques auxquelles nous gouvernements se soumettent sans que personne ne réagisse, alors où allons-nous ? », se questionne-t-elle. Brigitte Bardot fait ici référence à l’exception accordée aux musulmans, uniquement lors de la fête de l’Aïd-el-Kebir. En effet, les abattoirs ont normalement l’interdiction de tuer un animal sans l’étourdir au préalable, exception faite uniquement dans le cadre de l’Aïd et auprès d’abattoirs agréés. « Où est la laïcité tant prônée par nos dirigeants dans tout ce sang versé au nom d’une religion ? La France n’est pas la banlieue de Bab-el-Oued et nous sommes en opposition totale avec la souffrance atroce que cette tradition barbare impose à nos moutons ». L’ancienne chanteuse et actrice, devenue le porte-drapeau des défenseurs de la cause animale, termine en poussant un cri du cœur : « Alors réagissez je vous en supplie ! ».

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Rémi Gaillard et Brigitte Bardot s’allient pour dénoncer l’enfer que cachent les abattoirs !

Crédits : Reuters – Source : Twitter/brigitte_bardot

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.