Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Meurtre de Maëlys : un nouveau chef d’accusation choquant pour Nordahl Lelandais

Publié par Romane TARDY le 19 Juin 2020 à 7:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’enquête sur le meurtre de Maëlys pourrait prendre une nouvelle tournure. En effet, la Cour de cassation a rejeté les pourvois du suspect Nordahl Lelandais. Il pourrait alors se retrouver poursuivi pour un nouveau chef d’accusation très grave.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Affaire Maëlys : la décision qui pourrait tout faire basculer !

Nordahl Lelandais : ces deux pourvois rejetés !

La suite après cette vidéo

Nordahl Lelandais est l’unique suspect dans le meurtre de la petite Maëlys en Isère. Pour sa défense, il avait formé deux pourvois pour réduire les accusations pesant contre lui. Ce mercredi 17 juin la Cour de cassation a rejeté ses deux demandes. Cette décision est d’une importance capitale pour la suite !

La suite après cette publicité

Dans l’un de ses pourvois, Nordahl Lelandais réfutait le témoignage d’un de ses codétenus qui affirmait que le suspect lui aurait avoué avoir violé une fillette avant de la tuer. Egalement poursuivi pour possession d’images à caractère pédopornographique et mis en examen pour agression sexuelle sur une petite-cousine de 14 ans, le refus de ce pourvoi ouvre la possibilité de le poursuivre pour un nouveau chef d’accusation dans l’affaire Maëlys : le viol d’une enfant ! 

Un nouvel entretien avec le juge

Le refus du deuxième pourvoi aggrave sa situation. En effet, la Cour de cassation a décidé de prendre en considération l’expertise psychiatrique qui désigne l’ex-maître chien comme « psychiquement très instable » . Un constat que Nordahl Lelandais n’accepte absolument pas.

La suite après cette publicité

Le juge va alors réentendre le suspect et décider ou non d’ajouter la poursuite pour viol aux autres chefs d’accusation. L’avocat de la famille, Fabien Rajeon est très satisfait de la décision de la Cour. « Nous nous acheminons vers sa mise en examen pour le viol de Maëlys De Araujo, conformément à nos demandes » .Cependant, d’autres recours pourraient encore retarder la procédure.

A lire aussi : Affaire Estelle Mouzin: nouveau rebondissement dans l’enquête au sujet de Michel Fourniret

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.