Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Nucléaire : Une fuite radioactive constatée dans une centrale français, que s’est-il passé ?

Publié par Lou Tabarin le 05 Mai 2022 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un incident s’est produit le jeudi 14 avril dans la centrale nucléaire de Bugey, à 24 kilomètres de Lyon. Les militants anti-nucléaires se sont révoltés après la fuite de gaz radioactifs dans l’air. Que s’est-il passé ?

Centrale nucléaire

Un incident « sans conséquences » selon l’ASN

Depuis que les Russes ont atteint la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine, tous les regards sont rivés vers ce lieu à haut risque. Pourtant, c’est en France qu’une catastrophe a été évitée le 14 avril dernier.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

En remplissant un réservoir de déchets radioactifs liquides, une soupape s’est ouverte dans la centrale de Bugey (01). Des gaz potentiellement nocifs se sont échappés. « À 6h52, une alarme se déclenche en salle de commandes indiquant le dépassement du seuil d’activité » , indique EDF dans un communiqué.

L’entreprise explique que « le pic maximal relevé a atteint 30 MBq/m3 » pendant six minutes. En temps normal, le seuil d’alerte est de 4 mégabecquerels/m3.

Fort heureusement, les habitants n’ont pas eu besoin de sortir leur pilule d’iode. L’ASN estime qu’il n’y a aucun risque à craindre. « Cet événement n’a eu aucune conséquence sur le personnel ou sur la sûreté de l’installation » , constate-t-elle.

« Les investigations menées par EDF ont mis en évidence que ces dépassements étaient la conséquence de l’ouverture de la soupape du réservoir de collecte des effluents primaires des réacteurs 4 et 5. L’exploitant a mis en place une surveillance renforcée des paramètres de ce réservoir afin d’éviter le renouvellement de l’événement […] La surveillance de la radioactivité réalisée dans l’environnement autour de la centrale nucléaire n’a mis en évidence aucune élévation de l’activité ambiante » – Autorité de Sûreté Nucléaire.

Les militants anti-nucléaires sont en rogne

En apprenant la nouvelle, les anti-nucléaires ont fait entendre leur mécontentement. Le collectif Sortir du nucléaire craint les dangers de la radioactivité dans les centrales françaises. Dans un communiqué, ils font état de 437 milliards de becquerels relâchés dans l’atmosphère.

Les militants sont consternés par les non-dits sur cet incident. « EDF a acquis le droit de polluer notre environnement en y dispersant couramment des éléments radioactifs […] Tout ce qui lui en coûte c’est une brève déclaration officielle d’évènement significatif pour l’environnement » . En décembre 2021, un incident similaire a eu lieu à la centrale du Tricastin. La fuite avait provoqué une contamination des eaux souterraines.

0