Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Partie pour la première fois en vacances sans ses parents, elle revient avec une maladie incurable…

Publié par La rédaction le 11 Sep 2023 à 10:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Nul doute que si des parents lisent cet article, ils réfléchiront par deux fois avant de laisser partir leur enfant seul en vacances… Et pour cause ! Au Pays de Galles, une jeune fille de 17 ans est partie pour un séjour de quelques jours à Majorque, en Espagne. Seulement, en revenant chez elle, ses parents l’ont vu tomber gravement malade et mourir en à peine quelques semaines d’une maladie incurable… Mais que s’est-il passé ?

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Un enfant de 2 ans meurt en quelques heures à cause d’une terrible maladie

Elle attrape une maladie incurable

Pour cette jeune fille de 17 ans, le pire se sera finalement présenté à elle en partant pour un séjour banal dans les Baléares. Et c’est peu dire… Une fois de retour de vacances dans son Pays de Galles natal, l’adolescente a commencé à tomber malade et à ressentir des symptômes, plongeant les médecins dans l’incertitude la plus totale… De quelle maladie pouvait-elle bien souffrir ?

La suite après cette publicité

Douleurs vives à l’abdomen, énormes souffrances dans la gorge : la jeune fille vivait un véritable enfer. Au fil des semaines, son état s’est aggravé à tel point qu’il a fallu l’interner dans un service de soins intensifs. Et là, ce sont finalement des spécialistes du sang qui ont réussi à mettre le doigt sur l’origine et la nature des souffrances de l’adolescente. « Il pouvait s’agir d’une leucémie ou d’une maladie appelée HLH », explique ainsi la maman déboussolée.

maladie incurable jeune fille vacances

>>> A lire aussi : Bella Hadid : cette maladie qui lui gâche la vie, elle raconte

La suite après cette publicité

Le corps laisse la vie le quitter

Autrement dit, le corps de la jeune fille réagissait à un microbe dit « déclencheur » et n’arrivait pas à lutter contre la maladie. Et le couperet tragique a fini par tomber : « Il n’y avait plus de traitement possible pour elle ». Quelques minutes, seulement, après l’arrêt des médicaments et des soins, l’adolescente a perdu la vie. Un traumatisme dont les parents ne s’en remettront probablement jamais…

>>> A lire aussi : Attention, une nouvelle maladie mortelle inquiète les scientifiques