Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Drame : Une trentenaire décède percutée par une trottinette électrique, les conductrices retrouvées

Publié par Quentin VIALLE le 24 Juin 2021 à 10:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment renversée par une trottinette électrique à Paris, une jeune femme âgée de 31 ans est décédée ce mercredi 16 juin 2021. Les deux jeunes filles qui roulaient sur l’engin ont été retrouvées plus d’une semaine après le drame, ce jeudi 24 juin.

Paris : décès d’une jeune femme percutée par une trottinette électrique

Les faits dramatiques ont eu lieu le lundi 14 juin 2021 aux alentours d’une heure du matin. La victime, âgée de 31 ans et serveuse dans un restaurant italien à Paris, se trouvait avec une amie sur la voie Georges-Pompidou, le long de l’île de la Cité. C’est alors que deux jeunes filles l’ont percutée au volant d’une trottinette électrique avant de prendre la fuite. Selon les informations du Figaro, certains individus auraient dérobé les affaires personnelles de la victime alors qu’elle se trouvait au sol.

Projetée au sol avec une violence extrême, cette dernière a eu un grave traumatisme crânien. Malgré les nombreux efforts des soignants, elle décédera quelques jours plus tard, le mercredi 17 juin.

Paris : une femme décède après avoir été percutée par une trottinette électrique

>>> A lire aussi : Un adolescent meurt après une chute de plusieurs étages dans son lycée

Les deux conductrices en garde à vue

Les deux jeunes filles qui conduisaient la trottinette  ont été retrouvées ce jeudi 24 juin.  Elles sont âgées toutes les deux de 25 ans et sont infirmières. Les deux femmes sont en garde à vue pour « homicide involontaire par conducteur de véhicule terrestre à moteur, aggravé par le délit de fuite ». Elles encourent jusqu’à 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Les accidents de trottinettes électriques se font de plus en plus fréquents. Ce mois-ci, plusieurs faits graves ont été relatés à Rennes, Nîmes ou encore dans le Jura. « Les trottinettes électriques tuent et blessent gravement. Il est intolérable que ces accidents restent anonymes. Les conducteurs de ces engins doivent désormais être systématiquement identifiables et assurés, comme les voitures, pour que leurs victimes ne soient pas lâchement abandonnées à leur sort » , a notamment déploré Maître Romy Lafond-Collard, avocate des victimes de la route.

>>> A lire aussi : Que se passe-t-il 30 secondes avant notre décès ?

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail