Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

En pleine journée, ces trois enfants de quatre ans ont fugué de l’école !

Publié par Lucas Obin le 18 Jan 2023 à 19:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la famille des faits divers, on demande la fugue de trois enfants à Paris. Car oui, c’est exactement ce qui s’est passé ce mardi 17 janvier ! Dans une école du quinzième arrondissement de Paris, l’affolement était général à l’heure du midi. À l’appel, trois jeunes de quatre ans ne sont pas là. En réalité, ils sont dehors, dans la rue, en train de marcher jusqu’à un kilomètre de l’établissement scolaire. Mais comment un tel incident a-t-il pu se produire ?

>>> À lire aussi : En voyant cette mère venir chercher son fils à la sortie de l’école, toutes les mères sont outrées par la tenue qu’elle porte !

Trois enfants fuguent de l’école

Tout commence aux alentours de midi, dans une école du quinzième arrondissement de Paris. Alors que tous les enfants prennent la direction du réfectoire pour déjeuner, trois jeunes enfants de quatre ans manquent à l’appel. Rapidement, l’inquiétude grandit. Et il y a de quoi… Après avoir trompé l’attention des adultes, les enfants sont sortis dans la rue et se sont mis à marcher.

Un kilomètre plus tard, une passante les arrête et les questionne. « Ils ont été retrouvés à un kilomètre de l’école. Il y a un rond-point, l’entrée du périphérique. C’est presque un miracle… » , a-t-elle ainsi déclaré aux médias, expliquant également les avoir raccompagnés au domicile de l’un des enfants. L’école, elle, a finalement pu remettre la main sur eux. Machine arrière…

>>> À lire aussi : Le corps sans vie d’une enfant de 3 ans découvert dans un lave-linge

enseignante fin ses jours classe ecole faits divers (3)

Une porte jugée défaillante

Pour sortir de l’établissement scolaire, les enfants ont profité d’une défaillance de la porte d’entrée qui, pourtant, semblait avoir été signalée à de nombreuses reprises. Plus de peur que de mal, donc, mais les parents ne comptent pas en rester là. Certains ont déjà porté plainte pour une seule et même raison : que se serait-il passé si un grave accident avait eu lieu après leur départ de l’école ?

Du côté de l’école, on plaide, surtout, pour « un concours de circonstances sans conséquence dramatique » . Une drôle de façon de voir les choses…

>>> À lire aussi : Des parents se bagarrent à l’arme blanche devant l’école de leurs enfants le jour de la rentrée

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0