Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Pendant sa cavale, Xavier Dupont de Ligonnès suit curieusement le même itinéraire qu’un de ses amis proches…

Publié par Salomee le 07 Août 2020 à 17:21
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le magazine Society dévoile une information de taille concernant la cavale de Dupont de Ligonnès. En effet, il a suivi avec une minutie rare le même itinéraire qu’un de ses meilleurs amis, Michel Rétif, dans les trois jours précédant sa disparition pour toujours des radars des officiers de police. Etait-ce une coïncidence ou la preuve d’un acte de complicité ? 

À lire aussi : Offrande sexuelle, secte, déni : la famille Dupont de Ligonnès fait froid dans le dos 

Avant l’itinéraire, une conversation de 25 minutes juste après le quintuple assassinat

Lors de sa cavale, Xavier Dupont de Ligonnès se comporte bizarrement. Il ouvre et rallume son téléphone à plusieurs reprises, pour l’éteindre à jamais 4 jours avant sa disparition. Il tente peu à peu de réduire les échanges avec ses proches, réglant les derniers détails de son potentiel « crime parfait »  en proposant la gestion de sa société à un prénommé Christian ou encore en prévenant ses amis de son départ précipité pour les Etats-Unis. Quoiqu’il advienne, Xavier Dupont de Ligonnès ne répond à aucun des appels qu’il reçoit après l’assassinat de Thomas, son fils adoptif. 

Mais, un de ses amis fait l’exception. Il s’agit de Michel Retif, avec qui il a arpenté les Etats-Unis lorsqu’il était jeune. Celui-ci appelle Xavier à 21h45 le jour de la dernière tuerie, pile lorsque son téléphone est allumé. Les deux compères discutent 25 minutes. C’est le seul ayant eu Xavier au téléphone après les assassinats. Mais ce n’est pas le pire. En effet, les deux amis ont suivi pratiquement le même itinéraire sur les 3 derniers jours de la cavale de Xavier Dupont de Ligonnès, avant sa disparition totale le 15 avril 2011 à 16h.

Des déplacements suspicieux juste avant la totale disparition de Xavier Dupont de Ligonnès

Durant sa cavale, Xavier Dupont de Ligonnès est identifié par les policiers lorsqu’il allume son portable ou encore utilise une clé 3G pour se connecter au forum Cité-Catholique. Lorsque les forces de l’ordre se sont intéressées à sa relation avec Michel Retif, elles ont découvert une coïncidence qui ne pouvait pas en être une. Ou alors, c’est du jamais vu. 

En effet, du 13 avril 2011 au 15 avril 2011, jour de la disparition totale de Xavier Dupont de Ligonnès, les deux amis ont suivi un itinéraire presque similaire. C’est à couper le souffle. En effet, le 13 avril, Michel Rétif quitte son domicile situé à Lunel pour suivre exactement la même direction que Xavier et s’arrête à Fréjus, tandis que le fugitif met le cap sur un village proche. Le 14 avril, c’est la même chose, les amis se suivent de près. Et le 15 avril 2020, c’est le pompon. Lorsque les policiers perdent définitivement la position de Xavier, celui-ci se trouve à 11 kilomètres de son ami Michel Rétif. Suite à ça, la police espionne Michel Rétif dans la nuit du 15 avril mais ne détecte aucune trace de Xavier. 

Les enquêteurs le convoquent alors pour une audition musclée, dans laquelle Michel Rétif est flou, mal à l’aise mais lâche UNE information capitale pour l’enquête…

Source : Society.

À lire aussi : Choc : Xavier Dupont De Ligonnès n’aurait pas tué que 5 personnes…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER