Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un pilote fait un malaise en plein vol, le passager réussi à faire atterrir l’avion par miracle

Publié par Lou Tabarin le 15 Mai 2022 à 18:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le mardi 10 mai, un passager a réussi l’incroyable exploit de faire atterrir un avion sans qualifications. Le pilote pris d’un malaise, il a dû être guidé par la tour de contrôle pour éviter le drame.

Avion

Il fait preuve d’un véritable courage

Incroyable mais vrai. En Floride, un passager est monté dans un avion sans savoir qu’il allait se découvrir une nouvelle vocation. À bord d’un petit modèle privé en partance des Bahamas, le pilote a fait un malaise. Non seulement il ne pouvait plus commander l’appareil, mais il était incapable d’aider les autres passagers

Darren Harrison, qui s’apprête à devenir père très prochainement, a fait preuve d’un sang-froid incroyable. Il décide de prendre les commandes de l’avion et alerte les contrôleurs aériens. « J’ai un sérieux problème. Mon pilote est incohérent. Je ne sais pas du tout comment faire voler l’avion » , peut-on entendre dans l’enregistrement audio de la conversation.

Un véritable exploit 

Dans la tour de contrôle, les employés s’activent pour localiser l’avion et aider au mieux le pilote en herbe. Ils lui donnent des instructions simples telles que « essayez de garder les ailes à l’horizontale. Regardez si vous pouvez commencer à descendre. Descendez à un rythme très lent » .

Robert Morgan est l’un des hommes qui a contribué à la bonne conduite de cette opération. Par chance, il est également titulaire d’un diplôme d’instructeur de vol. Il témoigne sur CNN : « j’ai essayé de faire en sorte qu’il reste calme » .

Pour poser l’avion à Palm Beach sans expérience, il faut beaucoup de courage et un peu de chance. À l’aide d’une photo de l’intérieur de l’avion, il réussit à guider Darren Harrison jusqu’au bout. L’appareil est même resté intact, contrairement à ce pilote qui a rompu son Boeing en deux à l’atterrissage quelques semaines plus tôt. Le contrôleur aérien ne cache pas son soulagement une fois l’avion posé : « j’ai eu l’impression que j’allais pleurer, il y avait tellement d’adrénaline » .

Interrogé par LCI, le spécialiste de l’aviation Michel Polaccu salue la bravoure de cet homme. « Ce n’était pas un avion très facile à piloter. Le passager a fait preuve de beaucoup de maîtrise et le contrôleur de beaucoup de pédagogie » , explique-t-il. Chapeau !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0